- PUBLICITÉ -
À une victoire d’être à la tête de la division CCM

Le Josephois Matthew Boudreau a connu un bon week-end obtenant l'étoile du match de la victoire de 5 à 2.

À une victoire d’être à la tête de la division CCM

Les Vikings de Saint-Eustache

Les Vikings de Saint-Eustache sont à une victoire de se hisser au premier rang de leur division devant les Forestiers d’Amos. Pour y arriver, ils devront se mesurer, ce mercredi 16 décembre, à 19 h 30, contre L’Intrépide de Gatineau, à Saint-Eustache.

Au cours du dernier week-end, les hommes de Dave Thériault se sont approchés de ce premier rang avec une victoire, de 5 à 2, contre les Albatros du Collège Notre-Dame.

Après moins de trois minutes de jeu, le Josephois Matthew Boudreau a profité d’un avantage numérique pour marquer avec l’aide de l’Eustachois Mitchell Robillard. Ce dernier a enfilé le deuxième de son équipe, quelques minutes plus tard, avec les aides de Boudreau et Frédéric Poirier.

Au deuxième tiers, l’adversaire s’est inscrit au pointage alors qu’un joueur des Vikings était sur le banc des pénalités. Charles Hudon a marqué le troisième but de son équipe. Les mentions d’aides ont été méritées par Christophe Déry et Christophe Lalonde. Ce dernier a ajouté un point pour son équipe une dizaine de minutes plus tard tandis que celle-ci était en avantage numérique. Sébastien Latendresse et Alexis Dufour l’ont aidé dans sa tâche.

Au dernier engagement, le collège Notre-Dame a tenté de réduire l’écart avec un deuxième but contre Gabriel Carignan et le retrait de son gardien. Mais, Philippe Venne a inscrit son neuvième but de la saison avec l’aide de Marc Sanderson, en désavantage numérique, dans un filet désert.

Les unités spéciales en supériorité numérique travaillent de mieux en mieux, selon Dave Thériault. Deux buts ont d’ailleurs été réalisés en avantage numérique. L’adjoint Dany Brunet s’occupe de cet aspect du jeu et a effectué quelques changements en ce sens, ce qui a porté ses fruits malgré le peu de pratique, selon lui.

Défaite en prolongation

Les Vikings se sont inclinés, 4 à 3, contre le Blizzard du Séminaire Saint-François en prolongation, dimanche dernier. Un seul but a été marqué en première période. C’est Marc-Olivier Roy qui a inscrit le point avec Christophe Déry et Vincent Bernier.

Dans la période médiane, l’équipe adverse a égalisé la marque. À la troisième période, Frédéric Poirier a enfilé un but avec les aides de Boudreau et Robillard. Le Séminaire Saint-François a répliqué avec deux filets. Lalonde a égalisé le résultat, 3 à 3, à la dernière seconde du temps réglementaire obligeant la tenue d’une prolongation. Hudon et Boudreau ont obtenu les passes.

Finalement, en temps supplémentaire, le gardien Francis Desrosiers a encaissé le but de la défaite tandis que son équipe était en infériorité numérique. «C’était une mauvaise punition reliée à la fatigue de Jonathan Pelletier. La mise au jeu a été faite à l’intérieur de la zone. Nous l’avons gagnée, mais le joueur adverse a récupéré la rondelle et a lancé directement vers le filet. La rondelle a roulé sur l’épaule de Francis», raconte Dave Thériault.

Selon l’entraîneur, le Séminaire Saint-François est une formation qui travaille fort et qui est très structurée. «Ça nous a pris une période pour nous ajuster. Avec eux, c’est toujours comme un match de série. Nous avons mieux réagi que lors du Challenge. C’est encourageant. Nous avons beaucoup travaillé sur la chimie d’équipe cette semaine», fait-il savoir.

Les Vikings visiteront le collège Esther-Blondin ce vendredi.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top