- PUBLICITÉ -
À quand la prochaine conquête d’un club deux lettres eustachois?

Les porte-couleurs eustachois du bantam BB n’ont pas réussi à décrocher les grands honneurs

À quand la prochaine conquête d’un club deux lettres eustachois?

Tournoi provincial bantam de Saint-Eustache

Même si les porte-couleurs locaux du bantam BB ont fait très belle figure en atteignant de nouveau cette année les demi-finales, il n’en reste pas moins que la disette des grands honneurs se poursuit. Il faut remonter aussi loin qu’en 1998, pour identifier la dernière conquête d’un club deux lettres eustachois au tournoi provincial bantam de cette municipalité.

L’an dernier, en demi-finale, les Patriotes BB avaient plié l’échine en surtemps. Cette fois-là, les hockeyeurs de l’entraîneur-chef Pierre-Luc Crevier ont été défaits en temps réglementaire 2-0 face aux Éclaireurs de Chaudière-Etchemin. Après une 2e période où ils ont été complètement dominés, les favoris de la foule ont eu le mérite de revenir en force au 3e vingt. Malheureusement, ils n’ont pas été en mesure de percer la muraille défensive des Éclaireurs. Ces derniers ont poursuivi sur leur lancée en finale, disposant aisément des Concordes de Mirabel, par la marque de 6‑1.

De leur côté, les Patriotes CC ont capitulé à leur 3e rencontre, s’inclinant 5-1 face aux Sieurs de Mauricie-Ouest.

Dans les classes simple lettre, si les clubs du A n’ont pas fait long feu, dans le B, les Patriotes 3 ont retenu l’attention de façon particulière en parvenant à atteindre les demi-finales. Dans un duel où ils se sont bien battus, les locaux ont baissé pavillon 4-1 face aux Seigneurs de Petite Nation.

Classe AA et AAA

Déjà vainqueurs d’un tournoi plus tôt cette saison et d’un titre de finalistes, les protégés du bantam AAA des Seigneurs des Mille-Îles se sont imposés une fois de plus en tournoi, en gagnant leur place en finale lors de la 39e édition de cet événement en sol eustachois.

En dépit de l’absence de l’un de leur joueur le plus productif en Jeffrey Durocher, blessé à une épaule, les athlètes sous la gouverne de Jason Mitchell ont remporté quatre parties d’affilée. Perdant un autre excellent attaquant en Félix Legault, qui s’est blessé à un genou en demi-finale, l’absence de ces deux joueurs s’est fait sentir lors de l’affrontement décisif. Contre des rivaux forts bien équilibrés, en l’occurrence, les Gaulois du Collège-Antoine Girouard, les Seigneurs ont perdu au compte de 4‑2.

En ce qui a trait aux membres des Seigneurs bantam AA, ils ont failli causer une surprise en quart de finale, vendant chèrement leur peau avant de subir la défaite 3-2 face aux Pionniers de Lanaudière.

Des modifications à prévoir

Malgré l’absence du chef d’orchestre du tournoi depuis 15 ans, soit Valère Dubé présentement en période de convalescence, le déroulement de la 39e édition de ce tournoi bantam s’est bien déroulé aux dires de Jean Charest, coordonnateur adjoint.

Celui-ci a reconnu que certaines équipes s’étaient plaintes d’avoir à disputer des matches le jeudi dans le jour, et remis en question la formule du tournoi où les deux premières parties ne comportaient pas un enjeu très élevé. À l’écoute de ces remarques, les organisateurs se rencontreront d’ici les prochaines semaines pour tenter de trouver des solutions pour augmenter encore plus le degré de satisfaction. Entre autres, il semble que la direction du hockey mineur se montre plutôt favorable à ce que le tournoi débute une journée plus tôt l’an prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top