- PUBLICITÉ -
À 10 ans, il a fait du plongeon sa passion

Photo Yves Déry - Le jeune Alexis Dubois-Guernon fier de ses médailles de l’année, lui qui a amorcé ce sport il y a à peine deux ans.

À 10 ans, il a fait du plongeon sa passion

Alexis Dubois-Guernon

Le jeune résidant de Saint-Eustache, Alexis Dubois-Guernon pratique, à dix ans, le plongeon depuis à peine deux années. Au terme de la présente année, il a eu sa place en juin dernier à la Super Finale Espoir au parc Jean-Drapeau où il a remporté une médaille d’or au tremplin d’un mètre. Sa nouvelle saison, il la débutera dans le groupe Élite de son club.

En effet, trop fort pour les compétitions régionales, il a fait les compétitions provinciales Espoir pendant la dernière année. C’est alors qu’Alexis a réussi à attirer l’attention avec ses médailles et son classement. Son talent s’est déployé et lui a permis de se retrouver à 10 ans avec l’équipe Élite du club de plongeon L’Envol de Saint-Eustache. Il fait partie des plus jeunes athlètes.

Anciennement entraîné par Virginie Diard, en septembre, il commencera ses entraînements avec un nouvel entraîneur, Mathieu Charbonneau, aux installations aquatiques de Blainville.

«J’aime beaucoup l’eau, être dans l’eau et j’aime sauter», s’exprime Alexis avec un sourire timide. Il ajoute avec une étincelle: «Le plongeon, ça m’apprend à être patient et avoir plus de concentration.»

La mère de l’athlète, Marcia Matos, explique qu’Alexis souffre d’un déficit d’attention et depuis ses entraînements de plongeon et ses victoires, l’histoire a changé. «Ça l’aide dans son déficit d’attention. Ses résultats scolaires sont meilleurs et ça lui a donné confiance. Il réalise qu’il est bon dans quelque chose et ça se répercute partout.»

Alexis Dubois-Guernon entamera sa cinquième année du primaire, une année importante concernant les résultats scolaires pour le sport-études. Il espère faire ses études secondaires à l’école Saint-Gabriel, de Sainte-Thérèse, affiliée avec son club.

C’est lorsqu’il parle de plongeon qu’Alexis sort un peu de sa gêne et affirme avec conviction son désir de continuer dans ce sport malgré les efforts supplémentaires qu’il doit fournir pour concilier sport et études.

Son rêve est d’être des prochains Jeux olympiques du Brésil en 2016 et par-dessus tout, plonger en tandem avec Alexandre Despatie. Un modèle avec lequel il a été pris en photo et qu’il a montré fièrement lors de l’entrevue.

Les deux parents d’Alexis sont visiblement heureux des résultats et des changements chez leur fils. «Ça apporte une fierté et je l’encourage à aller le plus loin possible», affirme son père, Patrick Dubois Guernon. Sa mère, Marcia Matos ajoute: «Je suis fière de lui. Il se dépasse à chaque fois, même quand il a peur.»

Des parents particulièrement impliqués puisque Marcia a décidé de suivre des cours de plongeon pour mieux comprendre ce que fait son fils, la technique, et ce qu’il peut vivre.

Le jeune Alexis entrevoit sa nouvelle année avec hâte et un peu de peur, puisqu’il sait qu’on sera plus exigeant avec lui et que les plongeons, bien que nouveaux, seront plus difficiles. Ses entraînements augmenteront de deux heures par semaine pour un total de neuf heures réparties en quatre pratiques.

Ses objectifs pour la nouvelle saison sont de continuer à gagner des médailles et d’aller le plus loin possible. Il espère passer aux compétitions provinciales et aimerait également faire les Jeux du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top