- PUBLICITÉ -
Entête - Lettres ouvertes

Entre la Sagesse et la Tendresse : la Promesse!

CHSLD des Patriotes * Saint-Eustache

La ténacité légendaire de madame Marguerite Blais, ministre des aînéEs, a imposé au Québec son rêve d'une maison à dimension humaine pour les aînées. Grâce à son travail acharné, assidu, en convergence avec les aspirations des éluEs de Saint-Eustache et les besoins de la population, a surgi de terre comme une promesse : le CHSLD des Patriotes!

Pour avoir accompagné une des premières résidentes entrée le 14 décembre 2019, mes propos tiendront compte de ce que j’ai vu et vécu en allant visiter régulièrement mon amie de jeunesse.

Circulant d’abord dans la glaise d’un terrain encore en chantier, j’ai été accueillie par un personnel attentif à me faire connaître les lieux en pleine organisation. Je salue ici bien sincèrement la directrice générale, Madame Sylvie Pagé, qui a rempli les tâches difficiles et diversifiées d’un début d’installation : un vrai chef d’orchestre!

Le choix judicieux de la travailleuse sociale, Madame Isabelle Benoit-Racette, mérite une mention spéciale pour sa riche compétence et son grand cœur. C’est elle, cette main tendue entre les résidentEs et les proches des familles. Sa disponibilité et son ouverture contribuent à la sérénité et à la confiance entre les personnes.

Les treize mois du dernier parcours de mon amie Adrienne Beauvais, décédée ce 16 janvier 2021, se sont vécus pour elle, pour moi et pour sa famille, entre la Sagesse et la Tendresse des membres du personnel soignant. La Sagesse des conseils des infirmières et la surveillance des dossiers en ce temps exceptionnel de pandémie méritent un merci particulier.

Mais mon souvenir ne pourra jamais oublier la Tendresse des femmes extraordinaires préposées aux soins de tous les jours et de toutes les nuits. Celles qu’on ne nomme jamais mais qui veillent et surveillent avec des yeux et des mains remplis de tendresse, ces «dames de cœur», simples, dévouées, en service dans l’humble quotidien. J’évite de les nommer mais elles sont gravées dans ma mémoire à jamais.

Non, au CHLSD des Patriotes, les aînéEs ne meurent pas abandonnés. Avant de quitter leurs postes, la veille du départ de mon amie, les personnes qui l’entouraient sont venues prier pour elle. C’était leur au revoir!

Alors «Marguerite des AînéEs» votre PROMESSE s’est réalisée enveloppée de SAGESSE et de TENDRESSE. Vous faites partie des Patriotes du Québec!

Reconnaissante,

Denise Brunelle

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top