- PUBLICITÉ -
Entête - Lettres ouvertes

Du courage politique à la hauteur de l’urgence climatique, pour nos enfants

À l’aube de cette élection fédérale, nous lançons un appel à toutes·tous afin que le 20 septembre prochain nous envoyons un message clair aux futurs élu·e·s : nous n’accepterons plus de demi-mesures et de doubles discours. Nous exigeons des actions immédiates à la hauteur de l’urgence climatique.

Le mouvement citoyen Mères au front est né du besoin impératif de protéger la santé et la sécurité de nos enfants face à l’inaction politique. Ces enfants appelés à grandir sur cette Terre unique, empreinte de beauté et de poésie. Une Terre qui chaque jour perd de sa biodiversité. Une Terre qui se réchauffe dangereusement risquant de provoquer des réactions en chaîne incontrôlables mettant en péril l’équilibre précaire de notre monde.

Au-delà de nos différences d’opinions, l’amour pour nos enfants et pour la nature devrait nous montrer la voie à suivre. Cette voie, nous le savons, ne sera pas facile, mais elle est incontournable. Ne pas la prendre, nous amènera vers des chemins encore plus difficiles. Les solutions existent déjà, ce qu’il manque c’est de la volonté politique. Il faut agir maintenant. Courageusement.

Les perturbations climatiques se font déjà sentir et iront en s’intensifiant. Les choix que nous faisons à partir de maintenant en dicteront l’ampleur. Pour éviter les effets les plus désastreux et irrévocables, nous devons impérativement réduire nos émissions de gaz à effet de serre à un rythme et à une échelle jamais vus. Nous le savons et les partis politiques aussi.

Pour y arriver, nous devons nous libérer de notre dépendance aux combustibles fossiles. La nature n’est pas un vaste entrepôt dans lequel nous pouvons puiser sans arrêt et sans conséquence. En continuant à subventionner les industries pétrolières, les gouvernements accentuent non seulement la crise environnementale, mais retardent les avancées vers des solutions propres et durables. Des solutions qui, plutôt que de miser sur une consommation effrénée comme moteur économique, devraient viser le bien-être collectif de l’ensemble des êtres vivants.

Plus que jamais, nous avons besoin d’une bonne dose de courage et de leadership de la part des candidat·e·s que nous nous apprêtons à élire. Choisissons bien!

Nous, Mères au front des Laurentides, de Rosemère et des environs voulons que notre voix soit entendue. Nous appuierons des candidat·e·s qui reconnaissent sans équivoque l’urgence d’agir et qui s’engagent à tout mettre en œuvre pour protéger nos enfants et le vivant.

Mères au front des Laurentides, de Rosemère et des environs

Lysanne, Mère au front pour Romi, Saint-Sauveur

Mélanie, Mère au front pour Chloé et Raphaël, Blainville

Geneviève, Mère au front pour Thalie et Eliot, Lac-Supérieur

Julie, Mère au front, Saint-Jérôme

Christine, Mère au front pour Élias, Théo et Ariel, Val-David

Alexandra, Mère au front pour Mélia, Ste Anne-des-Lacs

Marie, Mère au front pour Sarah, Philippe et Arnaud, Val-David

Sophie, Mère au front pour Olive et Pauline, St-Eustache

Jena, Mère au front pour Joakim, Mikaël et Emerik, Rosemère

Roch, Père et grand-père au front pour Eve, Toby, Mathilde et Milo, Prévost

Sarah, Mère au front pour tous les humains de la Terre, Blainville

Camille, Mère au front pour Edouard, Lorraine

Caroline, Mère au front pour Louis, Mirabel

Emilie, Mère au front pour Leelou et Kelly-Anne, Saint-Augustin

Kim, Mère au front pour Alexis et Chloé, Lorraine

Nicole, Mère au front, Mirabel

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top