- PUBLICITÉ -
Une ville à l’esprit sportif

Une Ville à L’esprit Sportif

Une Ville à L’esprit Sportif

Une ville à l’esprit sportif

Grandir à Saint-Eustache en tant qu’athlète au 21e siècle offre des avantages certains pour les jeunes qui s’y développent, et l’Eustachois Félix Lafrance ne fait pas exception. Ce hockeyeur de 16 ans, qui est actuellement capitaine de l’équipe des Vikings de Saint-Eustache, dit apprécier les installations sportives tout comme les parcs mis à la disposition des Eustachois, pour y pratiquer une kyrielle de sports plus diversifiés les uns que les autres.

Celui qui se maintient actuellement dans le top 5 des pointeurs de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) – division CCM – partage sa vie entre sa résidence familiale eustachoise, l’école secondaire St-Gabriel, de Sainte-Thérèse, et le Complexe-Walter-Buswell. Quand ce n’est pas pour aller s’entrainer au gym!

Un entrainement qu’il prend au sérieux et qui porte ses fruits puisque pour cette saison et en 35 parties, il a marqué 23 buts et réalisé 31 passes, pour un total de 54 points. L’année 2016-2017 a aussi été productive pour Félix, lui qui a terminé la saison comme troisième pointeur au classement de la LHMAAAQ avec 58 points.

Précisons que Félix Lafrance est un choix de deuxième ronde dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), pour L’Armada de Blainville-Boisbriand. Cet hiver, il a été échangé et il jouera dès septembre prochain pour le compte des Screaming Eagles, du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse.

Des plateaux sportifs en toute saison

Été comme hiver, ce résidant du quartier Rivière-Nord explique apprécier les nombreux plateaux sportifs de Saint-Eustache, pour y pratiquer divers sports. Et il en profite tant avec ses coéquipiers des Vikings qu’avec sa famille et ses amis.

«L’été, j’apprécie particulièrement fréquenter le terrain de baseball au parc de l’école Arc-en-ciel, près de chez moi. Depuis que je suis jeune, j’y vais avec mon père et mes amis. On aime aussi aller frapper des balles sur le court de tennis» , confie le jeune homme.

Et l’hiver? «L’hiver, c’est clairement à l’aréna où je suis le plus souvent. En fait, depuis que j’ai commencé à pratiquer le hockey à l’âge de 4 ans, je fréquente l’aréna très souvent; et encore aujourd’hui, alors que j’ai 16 ans, j’y joue toujours, et ce, de quatre à six fois par semaine» , explique le numéro 13 des Vikings.

Sport-études de hockey aux niveaux primaire et secondaire

Quand on demande à l’attaquant des Vikings ce qui manque à la ville de Saint-Eustache, il évoque le fait qu’il serait intéressant pour les jeunes d’ici qu’une école primaire offre le programme sport-études en hockey. «Une école à Boisbriand offre cette option aux jeunes du primaire et certains de mes amis d’ici ont fait le choix de s’y inscrire, et ce, malgré le temps de voyagement supplémentaire que cela occasionne. Je crois qu’il serait très intéressant qu’une école secondaire dispense le programme sport-études en hockey aussi à Saint-Eustache» , conclut Félix Lafrance.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Gagnez 1000$ en cartes-cadeaux, gracieuseté de Hamster Espace Papier

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top