- PUBLICITÉ -
Une femme dans un monde d’hommes

Une Femme Dans Un Monde D’hommes

Une femme dans un monde d’hommes

JoAnie Paquette, gestion de chantiers

Tout prédestinait Joanie Paquette à travailler dans un milieu de gars : un tempérament hyperactif, le goût des défis, et une famille impliquée en affaires.

C’est pourtant le droit que Joanie a d’abord choisi d’étudier à l’université. Un choix vite remis en question tant l’action lui manquait. Le volet gestion des opérations du baccalauréat en administration semblait correspondre davantage à sa personnalité dynamique, croyait-elle.

L’entreprise familiale en excavation n’était pas dans sa mire. «J’aimais le challenge de négocier pour une compagnie, je voulais être acheteuse» , souligne-t-elle.

Or, les nouveaux projets de construction domiciliaire amorcés par son père l’ont rapidement intéressés. Un immense projet de 350 unités de condominiums. Avec sa formation en gestion des opérations, voilà qu’elle pouvait gérer un chantier de construction.

Lorsqu’elle s’est présentée au bureau pour passer sa licence d’entrepreneur général, elle était la seule femme. Et la plus jeune candidate.

Sexisme et psychologie

À 29 ans, la voilà qui dirige une équipe d’ouvriers sur un chantier. Des blagues sexistes, elle en a entendu de toutes les sortes depuis sept ans. «Mais j’ai un caractère fort, précise-t-elle. Des jokes, je leur en lance et c’est bien reçu. Mais je ne faisais pas ma Joe connaissante, aussi les gars acceptaient de m’apprendre» , explique-t-elle.

Si elle doit parfois user de psychologie pour intervenir dans certains conflits, elle apprécie en contrepartie l’ambiance conviviale de l’univers masculin. «Il faut aller chercher le respect en montrant tes compétences, tes connaissances, en mettant en place adéquatement le code du bâtiment. Le respect des travailleurs aussi est important. T’as beau avoir le casque blanc sur le chantier, t’as la même importance. Je ne joue pas sur la hiérarchie.»

Désormais maman, elle mène de front sa carrière d’entrepreneure et caresse d’autres projets immobiliers en collaboration avec son conjoint. Elle avait à peine accouché qu’elle démarrait sa nouvelle compagnie de construction.

Elle songe à avoir un deuxième enfant. Son prochain défi ? Concilier travail et famille.

«J’ai grandi avec des valeurs familiales très fortes, mais je veux aussi réussir avec mes projets. On a du poids sur les épaules, les femmes d’aujourd’hui, mais c’est un choix» , conclut-elle.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyage  forfait tout inclus avec Air Transat
- PUBLICITÉ -
Top