- PUBLICITÉ -

Parler, entendre et être entendu

Mai, mois de la parole et de la communication

Pour plusieurs, la capacité de communiquer est perçue comme un acquis, mais la capacité de parler, d’entendre et d’être entendu est bien plus vitale au quotidien que ce que l'on peut croire. À l'école, au travail, dans nos interactions avec les autres, ne serait-ce que pour demander de l'aide ou dire «Je t'aime», la communication occupe une place centrale.

Chaque année, Orthophonie et Audiologie Canada (OAC) consacre le mois de mai à faire connaître la santé de la communication. Au pays, une personne sur six a un trouble de la communication (troubles de la parole, troubles du langage, troubles auditifs, troubles du traitement auditif, troubles de la déglutition, troubles de l’équilibre). Pour ces gens, les interactions journalières peuvent soulever des défis de taille.

«Les troubles de la communication peuvent avoir une grande incidence sur notre bien-être physique, émotionnel, social, professionnel et financier, ce qui explique pourquoi il est important que les troubles soient réglés tôt dans la vie. Peu importe votre âge, le plus tôt on identifie chez vous un trouble quelconque, meilleures seront vos chances d’amélioration ou même de rétablissement», souligne OAC.

On retrouve de plus amples informations sur le sujet au [paroleetaudition.ca].

Journée nationale de l’audition Québec

En mai, on souligne également la Journée nationale de l’audition au Québec. Cette cinquième édition se déroulera le 4 mai. Au programme: un défi lancé à tous pour relever le défi d’une journée sans écouteurs, conférences et panel d’experts. Plus de détails au [auditionquebec.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top