- PUBLICITÉ -
Mère et fille en duo pour l’immobilier

Mère et fille en duo pour l’immobilier

Liette Chénier et Sarah Éthier

(R.C.) Depuis quatre ans, Liette Chénier et Sarah Éthier se côtoient chaque jour à l’agence Via Capitale Rive-Nord – Saint-Eustache où elles exercent le métier de courtier en immobilier. Une relation de travail particulière compte tenu de leur lien mère-fille.

C’est tout naturellement que Sarah Éthier s’est lancée dans une carrière de courtier immobilier. L’exemple d’une mère épanouie et heureuse de guider ses clients vers de bons choix transactionnels l’a grandement inspirée. Depuis toujours, elle partage avec sa mère une complicité inaltérable. Bien que différentes dans leur mode de vie, Sarah la globe-trotteuse et Liette la sédentaire ont en commun une empathie naturelle qui leur permet d’attirer une clientèle soucieuse d’être bien conseillée.

C’est que la mère et la fille perçoivent leur métier davantage comme un travail d’accompagnateur plutôt que de vendeur. Acheter ou vendre une propriété constitue un acte d’une telle importance dans une vie, que les deux courtiers ont pour première règle de bien écouter leurs clients. «L’immobilier résidentiel, c’est très émotif. Parfois, on agit comme médiateur dans un couple en leur amenant un point de vue» , assure Mme Chénier.

Ayant été décoratrice d’intérieur dans une autre vie, celle-ci n’hésite pas à offrir des conseils d’aménagement à sa clientèle afin d’élargir leur regard lors de la visite d’une maison.

Humanité, écoute et empathie. Voilà les valeurs que tentent d’appliquer chaque jour dans leur travail Liette et Sarah, qui ont toujours été proches l’une de l’autre. Travailler ensemble n’a pas créé de grands remous entre elles. «Mais il faut se parler, car on ne veut pas briser notre relation» , soutient Sarah, qui a développé une capacité de s’ajuster aux différences humaines en voyageant.

Se connaître depuis longtemps comporte aussi ses avantages. Tout particulièrement celui de respecter la bulle de l’autre. «Ma mère me connaît, aussi je n’ai pas besoin de toujours expliquer mes besoins» , confirme Sarah Éthier.

Mais les deux complices ont toujours pris plaisir à passer du temps ensemble. La recette secrète pour garder le fil intact? Savoir se détacher du travail, tout simplement.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top