- PUBLICITÉ -

(Photo Claude Desjardins) Le Verger Lamarche a développé la marque Chantepom, qu’on retrouve sur les tablettes des supermarchés.

(Photo Claude Desjardins) Déjà qu’elles sont bonnes à croquer, les pommes de Sainte-Joseph-du-Lac se retrouvent dans une foule de produits dérivés.

La pomme et ses dérivés

Saint-Joseph-du-Lac

Il suffit de jeter un bref coup d’œil sur la carte de Saint-Joseph-du-Lac pour saisir que cette épithète du Pays de la pomme n’est pas surfaite. Les vergers s’y affichent à foison et s’inscrivent dans un parcours agrotouristique qui fait la renommée de cette municipalité des Basses-Laurentides, bien au-delà de l’auto-cueillette.

On a pris l’habitude de les croiser une fois l’an, dans les mails commerciaux du temps des Fêtes, sachez qu’ils écoulent ces produits que nous aimons toute l’année durant, ce que les consommateurs avisés savent déjà.

Santé !

N’empêche, nous vous en signalerons quelques-uns, à commencer par ceux dont la renommée dépasse largement nos frontières, comme le Domaine Lafrance, reconnu pour son cidre de glace, mais aussi pour son vermouth, son cidre rosé mousseux et, depuis quelques années, pour ses alcools, spiritueux et eaux-de-vie de pomme, sloe gin, gin et brandy, des produits qu’on retrouve sur place comme à la SAQ. En début de pandémie, l’entreprise a également participé à l’effort de guerre en développant un produit désinfectant pour les mains !

Également réputé dans le domaine, le Verger et Cidrerie Lacroix s’est récemment associé à la micro-brasserie Archibald. Aux cidres réputés et autres produits dérivés de la pomme, songez que vous pouvez maintenant ajouter la touche Lacroix sur des côtes levées que vous préparerez avec une sauce barbecue à la bière, au cidre et au sirop d’érable vendue à la boutique. La recette et ses accompagnements dionysiens se trouvent bien en évidence sur le site Web de l’entreprise.

Le Verger Lamarche, par ailleurs, a développé la marque réputée Chantepom, avec une gamme de produits (moût, cidre, vinaigre de cidre, sirop et tradinade) qu’on retrouve sur les tablettes des supermarchés.

Bon appétit !

Puisqu’on en parle, les produits dérivés de la pomme vivent très bien dans une assiette. Pensez au Fromages du Verger, un endroit où l’on cultive des pommes (une culture entièrement biologique) qui servent à l’alimentation des brebis laitières qu’on y élève, ce qui a pour effet d’en parfumer les fromages confectionnés sur place et qui ont remporté quatre fois les prix Caseus. Son Louché a gagné le 1er prix du American Cheese Society en 2011, un concours qui met en lice les fromages du Canada, des États-Unis et du Mexique.

Vous avez plutôt la dent sucrée ? Devinez ce qu’on vous mitonne à la Tarterie du Verger des Musiques. Ça et le pain aux pommes.

Peut-être préférez-vous vos pommes trempées dans le chocolat ? Vous en trouverez à la boutique La tête dans les pommes, qui offre divers produits de confiserie, mais aussi des confitures, des gelées, des tartinades, des tartes et, bien sûr, toute une gamme de cidres de glace.

Bien sûr, il ne s’agit là que de quelques exemples destinés à vous convaincre que tout ne tourne pas toujours autour de l’auto-cueillette, à Saint-Joseph-du-Lac. Une visite sur le site Web de la Municipalité (où toutes ces informations ont été glanées et qui affiche des liens vers toutes ces entreprises agrotouristiques) vous permettra d’en apprendre davantage et de vous y rendre à votre tour, à la découverte des producteurs locaux. Ne manquez pas d’y télécharger la carte touristique!

Par Claude Desjardins

cdesjardins@groupejcl.ca

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top