- PUBLICITÉ -

Benoit Proulx, maire de Saint-Joseph-du-Lac.

«Je suis fier de nos employés municipaux !», dit le maire Proulx

Saint-Joseph-du-Lac a su s’adapter à la crise

La bibliothèque mobile, les séances du conseil en vidéoconférences, les appels placés aux aînés, l’adaptation des parcs au combat de la pandémie et des différentes activités qui y sont tenues, tel le camp de jour, sont au nombre des mesures spéciales mises en place depuis la mi-mars à Saint-Joseph-du-Lac pour contrer les effets de la COVID-19.

«Nous avons su nous adapter ! Je suis fier de nos employés municipaux. Ils ont tous bien réagi. Ce fut difficile, mais nous sommes arrivés à de bons résultats», a lancé le maire de Saint-Joseph-du-Lac, Benoît Proulx, lorsque questionné à savoir comment il se remettait de cette période particulièrement ardue.

Il a ajouté retenir des leçons des dispositions prises par la Municipalité et son personnel en temps pandémie.

«Beaucoup de choses vont changer dans le futur, dit-il. Le télétravail, les déplacements inutiles, etc. Nous avons appris à travailler autrement. En tant qu’individu, j’en ressors également grandi. C’est dans des moments comme ceux-là que l’on se rend compte que l’on est fait plus fort qu’on pense.»

Relance de l’économie

L’agrotourisme représente une partie importante de l’économie de Saint-Joseph-du-Lac. On espère que la saison des pommes pourra se dérouler sans anicroches.

«Pour nous, de souligner le maire Proulx, cela représente cinq gros week-ends chaque année. Les producteurs accueilleront les visiteurs selon les directives de la Santé publique. Nous espérons que les gens viendront nous visiter en grand nombre !»

Un plan de déplacement a été imaginé, insiste le maire de Saint-Joseph-du-Lac. L’objectif est de faciliter la circulation sur le chemin Principal puisque le nombre de personnes qui pourra visiter chacun des producteurs sera restreint.

La vie reprend son cours

Preuve que la vie reprend tranquillement son cours à Saint-Joseph-du-Lac, la séance du conseil municipal du mardi 1er septembre s’est déroulée devant public. Les places étaient toutefois limitées en raison des mesures sanitaires liées à la COVID-19.

Les ventes-débarras seront par ailleurs autorisées sur le territoire de la municipalité, du 5 au 7 septembre. La municipalité incite toutefois les organisateurs à observer les mesures d’hygiène et de distanciation physique recommandées par la Santé publique.

«Lorsqu’a débuté la pandémie, a conclu le maire Benoit Proulx, ma plus grande crainte était que l’on revive les crues de 2019 et 2019, ce qui aurait été très difficile à gérer en période de COVID-19. Heureusement, Dame nature était de notre bord cette année !»

Pour en apprendre davantage sur Saint-Joseph-du-Lac, il suffit de visiter le [sjdl.qc.ca].

 

Par Christian Asselin

casselin@groupejcl.ca

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top