- PUBLICITÉ -

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron: «Depuis la dernière année, la pandémie a certainement modifié notre façon de consommer individuellement.»

L’une des campagnes d’incitation à l’achat local que la Ville de Saint-Eustache a créée pendant la pandémie.

D’autres actions à venir pour soutenir l’économie de Saint-Eustache

Le maire Pierre Charron fait le point

Comme elle l’a fait à ce jour, et cela de concert avec son service de développement économique IDÉ Saint-Eustache et différents organismes et commissions affiliés, la Ville de Saint-Eustache a prévu, pour ce printemps-ci et la période estivale à venir, plusieurs actions afin d’aider les commerces et entreprises de son territoire dans cette relance économique qui se pointe à l’horizon.

Par courriel et en réponse à des questions qui lui ont été soumises, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, a bien voulu faire le point sur la situation en dressant un bilan des derniers mois et en dévoilant ce qui est prévu pour les prochains mois afin de soutenir l’économie locale. À cet égard, il rappelle que, dans une bonne mesure, la relance à Saint-Eustache est aussi tributaire de la situation économique à l’échelle du Québec.

Consommer de façon différente

«Depuis la dernière année, la pandémie a certainement modifié notre façon de consommer individuellement. Ce changement de mode de consommation a donc eu un impact direct sur nos entreprises. La pandémie a affecté de façon différente les divers secteurs d’activités économiques. Quand on pense au milieu manufacturier et industriel, celui-ci semble s’être bien adapté aux mesures sanitaires en usine et la production, bien que parfois au ralenti, parfois en mode accéléré, s’avère assez stable dans sa globalité», d’analyser celui-ci dans un premier temps.

Mais, M. Charron reconnaît du même souffle que le portrait est tout autre dans d’autres secteurs, par exemple si on pense au milieu commercial. «On voit des écarts majeurs entre les différents commerces. La restauration, le commerce de détail et le milieu du divertissement sont ceux ayant été le plus affectés par la pandémie jusqu’à présent. Il est difficile à ce jour de dresser un portrait exhaustif des entreprises qui ont fermé leurs portes puisque les fermetures et les réouvertures temporaires exigées par le gouvernement ne permettent pas de dresser ce portrait précis», de poursuivre le maire.

Ceci dit, bien que les entreprises eustachoises se soient très bien adaptées aux différentes mesures sanitaires, «un certain essoufflement de la situation actuelle se fait sentir et le retour à la ‘’normale’’ est souhaité», d’ajouter M. Charron.

Des actions de soutien à venir

Au niveau des actions proprement dites à venir, une campagne marketing massive pour le territoire eustachois est notamment prévue afin de faire valoir les entreprises d’ici, mais aussi une tolérance règlementaire (notamment pour favoriser l’implantation de terrasse), une grande tournée des entreprises et autres.

«Dès que les mesures restrictives seront enfin levées, nous croyons que ces actions, ajoutées au retour des activités grand public, à la tenue du marché public, à celle du marché de Noël et à de nouvelles activités populaires ponctuelles, pourront certainement contribuer à relancer avec vigueur l’économie dans nos pôles commerciaux et touristiques», de prédire un Pierre Charron qui se veut optimiste pour la suite des choses.

Les leçons à tirer

Quelles leçons est-il possible de tirer à ce moment-ci de l’actuelle pandémie sur le plan économique?

«Pour le moment, il est difficile d’émettre des constats. Toutefois nous voyons apparaitre certaines tendances. L’importance de l’autonomie alimentaire, la promotion et la sensibilisation des retombées positives de l’achat local et le virage numérique, sont des tendances qui sont là pour rester. Nous en prenons acte, ce qui pourra nous guider encore plus sûrement pour la suite des choses», de conclure le maire de Saint-Eustache.

 

Benoît Bilodeau

benoitb@groupejcl.ca

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top