- PUBLICITÉ -

Pour être soudeur, il faut une bonne endurance physique, une grande dextérité et savoir faire preuve de minutie.

To be a welder, you need good physical endurance, great dexterity and know how to be meticulous.

Soudeur: une expertise recherchée

Le métier de soudeur est très en demande et le Centre Construc-Plus, situé à Saint-Eustache, participe activement à la formation de la relève dans ce domaine.

Sous la supervision de professeurs chevronnés, les étudiants en soudage-montage acquièrent des compétences recherchées sur le marché du travail et une grande polyvalence. Il s’agit là d’un atout précieux, puisque l’expertise des soudeurs est sollicitée dans des secteurs d’activités variés (construction, aéronautique, meubles, bateaux, ateliers, etc.).

Le DEP permet d’approfondir plusieurs notions théoriques et pratiques. Comme le souligne Louidgi Gauthier, enseignant, les élèves sont notamment appelés à explorer les procédés de soudage les plus utilisés dans l’industrie. «Ils sont bien préparés lorsqu’ils arrivent sur le marché du travail», assure-t-il.

Les élèves apprennent à lire des plans industriels, à interpréter des devis et à maîtriser les différents procédés de soudage et de coupage avec des métaux ferreux et non ferreux. De plus, ils apprennent à faire des assemblages de différentes complexités, à les modifier et à les réparer, ce qui les place en excellente position auprès des employeurs. La formation se termine avec un stage de 90 h en industrie permettant très souvent aux élèves de décrocher leur premier emploi comme soudeur.

D’ailleurs, au Centre Construc-Plus, ils ont accès à des installations à la fine pointe de la technologie qui leur permettent de mettre en pratique les connaissances acquises au cours de leur formation. À cela s’ajoute la riche expérience terrain du personnel enseignant. «On connaît la réalité du métier, ce qui nous permet de faire le lien avec des expériences qu’on a vécues», mentionne M. Gauthier, qui a travaillé pendant 20 ans en soudure avant de se diriger vers l’enseignement.

Éveiller des passions

Les élèves en soudage-montage proviennent de divers horizons. Bien que les hommes y soient majoritaires, les femmes sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à ce métier non traditionnel. «Je me suis inscrite [au DEP] et j’aime vraiment ça. Le programme est super bien détaillé», témoigne Elizabeth Cawlishaw Tremblay qui, à 28 ans, a décidé de donner un nouvel élan à sa carrière.

Elle explique que le métier de soudeur demande, oui, une bonne endurance physique et une grande minutie, mais qu’il permet aussi de visualiser de façon très concrète le fruit de son travail. «C’est une grande satisfaction», dit-elle, tout en précisant avoir l’intention de pousser sa formation plus loin et de s’inscrire à l’ASP Soudage haute pression.

Pour Yancy Ouellet, 44 ans, cette formation s’inscrit également dans un processus de réorientation de carrière. Il explique qu’il oeuvrait auparavant comme cimentier et qu’il songeait depuis cinq ans à changer de métier. Il a donc décidé de s’inscrire au DEP Soudure-montage au Centre Construc-Plus, un choix qu’il ne regrette pas.

«J’adore ça. Je suis même un peu surpris. On apprend à travailler avec les métaux, à voir comment ils réagissent à la chaleur. Il y a un certain côté théorique, mais je dirais que le programme est à 70 % axé sur la pratique», dit-il.

Pour s’inscrire

Le DEP Soudage-montage s’appuie sur une formation de 1 800 heures et est offert en formule bilingue. Il est possible de s’inscrire en ligne dès maintenant pour la prochaine cohorte qui débutera le 26 août 2020.

Également, l’ASP Soudage haute pression sera offerte à l’hiver 2021 pour les personnes détenant le DEP Soudage-montage.

 

Centre Construc-Plus

construcplus@cssmi.qc.ca

450 491-8416

 

Welder: Sought After Expertise

 

The welding trade is in great demand and Construc-Plus Centre, located in Saint-Eustache, actively participates in training the next generation in this field.

Under the supervision of experienced teachers, students in Welding and Fitting acquire versatile skills that are in high demand on the job market. These skills are valuable assets, since the expertise of welders is sought after in various sectors of activity such as in construction, aeronautics, furniture making, boats, workshops, etc.

The DVS serves to deepen several theoretical and practical notions. As Louidgi Gauthier, a teacher, points out, the students are called upon to explore the most widely used welding processes in the industry. « They are well prepared once they enter the job market, » he says.

Students learn to read industrial plans, interpret specifications and master the different welding and cutting processes with ferrous and non-ferrous metals. In addition, they learn to make assemblies of different complexities, to modify and repair them, which makes them very appealing to employers. The training ends with a 90-hour internship in industry very often allowing students to get their first job as a welder.

Furthermore, at Construc-Plus, they have access to state-of-the-art facilities that allow them to put into practice the knowledge acquired during their training. Added to this is the rich field experience of the teaching staff. « We understand the reality of the trade, which allows us to convey the knowledge of our work experience combined with the training, » said Mr. Gauthier, who worked for 20 years in welding before becoming a teacher.

Awaken a Passion

Students in Welding and Fitting come from various backgrounds. Although men make up the majority, more and more women are interested in this non-traditional trade. « I signed up [for the DVS] and I really like it. The program is super detailed, » says Elizabeth Cawlishaw Tremblay, who, at 28, decided to give a new impetus to her career.

She explains that the welding trade requires, yes, good physical endurance and meticulousness, but that it also makes it possible to visualize in a precise way the product of her work. « It is a great satisfaction, » she says, while specifying that she intends to push her training further by enrolling in the AVS High Pressure Welding course.

 For Yancy Ouellet, 44, this training course is also part of a career change. He explains that he used to work as a cement worker and that he had been thinking about changing trades for five years. He therefore decided to register for the DVS Welding and Fitting at Construc-Plus, a choice he does not regret.

« I love it. I’m even a little surprised. We learn to work with metals, to see how they react to heat. There is a certain theoretical side, but I would say that the program is 70% practical training, » he says.

To Register

The DVS Welding and Fitting is based on 1,800 hours of training and is taught in both French and English. It is possible to register online now for the next cohort which will start on August 26, 2020.

In addition, the AVS High Pressure Welding course will be offered in the winter of 2021 for candidates holding a DVS Welding and Fitting.

 

Construc-Plus Centre

construcplus@cssmi.qc.ca

450 491-8416

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top