- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: plein air

En octobre : Vive les couleurs au Bois de Belle-Rivière

(N. T-P.) – En cette période particulière, le parc régional du Bois de Belle-Rivière invite les amateurs de plein air et de nature à admirer les couleurs des érablières pendant tout le mois d’octobre. On assure que le site est sécuritaire et répond aux demandes de la Santé publique, alors que les grands espaces favorisent […]

Idée sortie à Mirabel : Des boisés et sentiers à deux pas de chez soi

Les citoyens de Mirabel et d’autres villes du territoire – férus de plein air – seront heureux d’apprendre que le parc régional éducatif Bois de Belle-Rivière est un endroit très accessible, en ces temps de l’année, et situé non loin de la maisonnée. Propriétaires de chiens, amateurs de marche, d’oiseaux et d’étoiles; ce site prendra des couleurs bien différentes avec l’arrivée de l’automne.

Le Parc national d’Oka est rouvert, mais seulement par l’entrée de l’autoroute 640

Comme l’avait évoqué votre hebdo L’ÉVEIL, une entente est finalement intervenue pour la réouverture du parc national d’Oka dont les accès étaient bloqués depuis une semaine par les Mohawks de Kanesatake. Ceux-ci y avaient érigé des «points de dissuasion» pour éviter, disaient-ils, la propagation de la COVID-19 dans leur communauté. Toutefois, un seul accès sera possible pour les visiteurs qui devront obligatoirement entrer et sortir par l’entrée située à l’extrémité est de l’autoroute 640.

Le blocus au Parc national d’Oka sur le point d’être levé?

Une semaine après que les Mohawks de Kanesatake en aient bloqué l’accès, une entente serait sur le point d’intervenir, ou serait intervenue, afin de permettre aux amateurs de plein air d’accéder finalement au Parc national d’Oka, comme l’a autorisé le Gouvernement du Québec pour l’ensemble des parcs nationaux québécois, et cela selon certaines conditions.

- PUBLICITÉ -

Réouverture du Parc national d’Oka: Des citoyens se butent à des barrages

Des citoyens désireux d’effectuer tout simplement une marche au Parc national d’Oka se sont butés, ce mercredi 20 mai, à des voitures et à un petit groupe de Mohawks de Kanesatake, dont le grand chef Serge Otis Simon, et ont dû rebrousser chemin. C’est que les Mohawks souhaitent éviter une propagation de la COVID-19 avec l’arrivée massive de visiteurs provenant notamment de Montréal; un point de vue que ne partage pas le maire d’Oka, Pascal Quevillon.

Initier les jeunes et les familles aux activités de plein air

Un nouveau projet de plein air est lancé cette semaine par Loisirs Laurentides. L’aventure est entre tes mains est une initiative interrégionale ralliant trois unités régionales de loisir et de sport, soit celles du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie – Îles-de-la-Madeleine et des Laurentides. L’objectif est de faire en sorte que la population en général, mais […]

- PUBLICITÉ -