- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Parc national d’Oka

Une relâche scolaire pleine de rires et d’hiver

La semaine de relâche scolaire demeure l’occasion idéale pour s’imprégner des mille et un plaisirs de l’hiver. Cette année encore, plusieurs établissements de la Sépaq ont mijoté pour l’occasion une programmation spéciale afin de s’amuser dans la neige en famille, « Être dehors » loin des bancs d’école et du travail.

Une gamme d’activités hivernales offertes au Parc national d’Oka

En cette période particulière, il est moins facile de trouver des d’activités à réaliser avec les membres d’une bulle familiale et, plus précisément, avec les enfants, tout en respectant les mesures sanitaires établies. Le Parc national d’Oka, situé à deux pas de Mirabel, est ouvert aux mordus de plein air. Il est loisible pour les parents d’amener leurs jeunes, lorsque les conditions le permettront, pour une sortie en lieu de nature, hors du foyer familial, où il est permis, même encouragé, de dépenser l’énergie et l’anxiété que l’on accumule.

Basses-Laurentides: Prendre le temps de découvrir sa propre région

En cette période de COVID-19, plusieurs personnes ont choisi de passer leurs vacances estivales chez eux, mais aussi d’en profiter pour découvrir les régions touristiques du Québec plutôt que de voyager à l’extérieur. Et parmi ces régions à visiter, il y en a une située pourtant si près de chez soi et qui ne demande qu’à mieux se faire apprécier par les gens qui ont choisi d’y vivre, celle des Basses-Laurentides.

- PUBLICITÉ -

L’entrée ouest du parc national d’Oka toujours fermée

Malgré la levée, depuis lundi dernier, des points de contrôle et de dissuasion qu’avaient érigés sur le territoire okois la communauté mohawk de Kanesatake, l’entrée ouest du parc national d’Oka accessible via la route 344, tout comme l’accès au calvaire d’Oka, demeurent toujours fermés; une situation que le maire Pascal Quevillon juge «incohérente».

Le Parc national d’Oka est rouvert, mais seulement par l’entrée de l’autoroute 640

Comme l’avait évoqué votre hebdo L’ÉVEIL, une entente est finalement intervenue pour la réouverture du parc national d’Oka dont les accès étaient bloqués depuis une semaine par les Mohawks de Kanesatake. Ceux-ci y avaient érigé des «points de dissuasion» pour éviter, disaient-ils, la propagation de la COVID-19 dans leur communauté. Toutefois, un seul accès sera possible pour les visiteurs qui devront obligatoirement entrer et sortir par l’entrée située à l’extrémité est de l’autoroute 640.

Le blocus au Parc national d’Oka sur le point d’être levé?

Une semaine après que les Mohawks de Kanesatake en aient bloqué l’accès, une entente serait sur le point d’intervenir, ou serait intervenue, afin de permettre aux amateurs de plein air d’accéder finalement au Parc national d’Oka, comme l’a autorisé le Gouvernement du Québec pour l’ensemble des parcs nationaux québécois, et cela selon certaines conditions.

Réouverture du Parc national d’Oka: Des citoyens se butent à des barrages

Des citoyens désireux d’effectuer tout simplement une marche au Parc national d’Oka se sont butés, ce mercredi 20 mai, à des voitures et à un petit groupe de Mohawks de Kanesatake, dont le grand chef Serge Otis Simon, et ont dû rebrousser chemin. C’est que les Mohawks souhaitent éviter une propagation de la COVID-19 avec l’arrivée massive de visiteurs provenant notamment de Montréal; un point de vue que ne partage pas le maire d’Oka, Pascal Quevillon.

Au parc national d’Oka: C’est le temps des inscriptions à l’école de ski de fond

L’équipe du parc national d’Oka invite les parents à inscrire dès maintenant leurs enfants à leur école de ski de fond. Connue comme l’une des plus grandes au Québec, cette école de ski permettra aux enfants de profiter du grand air cet hiver tout en s’amusant. Chaque année, ce sont environ 250 jeunes qui se […]

- PUBLICITÉ -