- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: Louise Chabot

Rentrée parlementaire: le Bloc Québécois dévoile ses priorités

À l’issue du caucus présessionnel virtuel du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, chef du parti, Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles et Simon Marcil, député de Mirabel, ont dévoilé les priorités des 32 élus bloquistes à l’aube d’une rentrée parlementaire plus que jamais marquée par la COVID-19.

Emplois d’été Canada 2021: lancement du processus de demande des employeurs

Les organismes à but non lucratif et les employeurs des secteurs public et privé comptant 50 employés ou moins à temps plein peuvent dès maintenant présenter une demande de financement dans le cadre du programme d'Emplois d'été Canada (EéC), pour l'embauche de jeunes de 15 à 30 ans.

La santé et les aînés mis de côté, déplore le Bloc Québécois

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets, et la députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot, dénoncent la mise à jour économique fédérale qui, selon eux, abandonne le réseau de la santé du Québec en pleine deuxième vague de COVID-19, de même que les aînés, les personnes les plus vulnérabilisées par la pandémie.

Le Bloc Québécois présente un projet de loi pour protéger le français

Alors que l’actualité révèle au grand jour le déclin de la langue française dans le Grand Montréal, les députés du Bloc Québécois Louise Chabot (Thérèse-De Blainville) et Luc Desilets (Rivière-des-Mille-Îles) défendent à la Chambre des communes un projet de loi qui exige une connaissance suffisante du français comme condition à l’obtention de la citoyenneté canadienne pour les résidents permanents du Québec.

Le Bloc Québécois confiant d’exclure les partis politiques de la subvention salariale

À la suite du rejet, par la Chambre des communes, d’un amendement du Bloc Québécois visant à retirer aux partis politiques la subvention salariale destinée aux entreprises et aux organisations à but non lucratif en difficulté, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets et la députée de Thérèse-De Blainville, Louise Chabot ont annoncé qu’ils continueront d’interpeller la bonne foi de leurs homologues pour mettre fin à cette pratique.

- PUBLICITÉ -

COVID-19: les députés Luc Desilets et Louise Chabot en isolement préventif

Les députés Luc Desilets de Rivière-des-Mille-Îles et Louise Chabot de Thérèse-De Blainville informent la population qu’un employé du cabinet du chef du Bloc Québécois a reçu le 14 septembre dernier un test positif de la COVID-19. À titre de précaution et afin de respecter les consignes établies par le gouvernement du Québec, le chef du Bloc Québécois et les membres du caucus se sont placés immédiatement en isolement préventif tout en maintenant leurs activités en mode virtuel.

We Charity au Québec: le contrat octroyé contre l’avis des fonctionnaires

Rhéal Fortin, député de Rivière-du-Nord et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Justice, Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, Luc Desilets, député de Rivière-des-Mille-Îles et Simon Marcil, député de Mirabel, ont dénoncé l’octroi du programme de bourse canadienne pour le bénévolat à WE Charity par le gouvernement alors qu’il avait été averti par les fonctionnaires, dans une note de service, que l’organisme n’avait pas les capacités de livrer des services au Québec.

Le Bloc Québécois demande au Parti libéral de rembourser la subvention salariale

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, les députés Louise Chabot de Thérèse-De Blainville et Luc Desilets de Rivière-des-Mille-Îles ainsi que le bureau de Simon Marcil, député de Mirabel, demandent que le Parti libéral de Justin Trudeau rembourse la subvention salariale obtenue par son parti.

Rapatriement de l’étranger: les députés en action

Le Bloc Québécois offre sa collaboration au gouvernement du Canada et au ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, afin que soient rapatriés sans délai tous les citoyens québécois et canadiens coincés à l’étranger par les mesures de lutte au coronavirus. « Je souhaite rassurer les citoyennes et les citoyens de Rivière-des-Mille-Îles, de Thérèse-De Blainville et de […]

- PUBLICITÉ -