- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: inondations

Inondations: La nouvelle problématique prioritaire du COBAMIL

Le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) souhaite informer l’ensemble des citoyens et des acteurs de l’eau de son territoire des nouvelles problématiques qui seront priorisées dans son prochain Plan d’action 2020-2025 du Plan directeur de l’eau (PDE). Parmi celles-ci, la problématique «Inondations» vient de s’ajouter. En effet, le ministère de l’Environnement et de […]

|

COBAMIL

inondations

Inondations à Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Une nouvelle poursuite de 4,95 M$ est déposée contre la Ville

La Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac n’est pas au bout de ses peines, elle qui voit le nombre de poursuites s’accumuler à la suite du bris de la digue qui a permis à l’eau du lac des Deux Montagnes de s’engouffrer à la vitesse de l’éclair dans les rues, le soir du 27 avril dernier. La plus récente est celle d’un avocat de Rosemère, Guillaume Charron, représentant à lui seul un groupe de 27 citoyens dans une poursuite de 4,9 M$ déposée devant la Cour supérieure le 28 octobre dernier.

Deux-Montagnes et Pointe-Calumet exclues à leur tour de la ZIS

Comme c’est le cas à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, les citoyens de Deux-Montagnes et de Pointe-Calumet auront la possibilité de reconstruire, à certaines conditions, leurs bâtiments inondés lors des dernières crues printanières puisqu’ils ne seront plus assujettis aux dispositions prévues dans le décret de la zone d’intervention spéciale (ZIS) adopté le 15 juillet dernier.

De l’aide additionnelle pour les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Comme l’avait laissé entendre sa collègue de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, il y a une douzaine de jours, la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation du Québec, Andrée Laforest, a confirmé que les sinistrés de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pourront bénéficier d'aide additionnelle.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac: La ministre Guilbault promet des «mesures spéciales»

Tout en reconnaissant que tout n’est pas parfait et disant entendre l’angoisse tout comme l’inquiétude que vivent certains sinistrés, la ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, a voulu se faire rassurante quant au traitement des demandes d’indemnisation reçues à la suite des inondations du printemps dernier et de la rupture soudaine de la digue à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

- PUBLICITÉ -

Aide aux sinistrés: le Bloc québécois veut permettre l’utilisation des REER pour rénover

De passage, le vendredi 20 septembre dernier, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, où les effets des inondations du printemps dernier se font toujours ressentir, Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois, et Simon Marcil, député sortant de Mirabel, ont proposé de permettre le retrait d’argent des REER, sans pénalité ni impôts, pour la rénovation des maisons des victimes de sinistres majeurs liés aux changements climatiques.

Crues printanières: Les municipalités d’ici recevront 49,2 M$ d’Ottawa

Après les mauvais moments vécus aux printemps 2017 et 2019, les élus des municipalités riveraines des Basses-Laurentides ont eu l’occasion de se réjouir ces derniers jours, alors que les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé coup sur coup qu’ils accorderaient un montant totalisant 100 millions de dollars pour contrer les futures crues printanières.

ZIS: Louis Cyr parle assurances

En juin, le gouvernement du Québec adoptait un décret en créant une zone d’intervention spéciale (ZIS) dans laquelle il est désormais interdit de construire de nouveaux bâtiments ou d’en reconstruire à la suite d’une inondation. Qu’en est-il de la couverture d’assurance? Nous avons posé la question au courtier Louis Cyr.

Le gouvernement propose une version «ajustée» de la ZIS

Un peu plus de dix jours après avoir entendu les citoyens et municipalités décrier haut et fort la carte des zones à risque d’inondation de la zone d’intervention spéciale (ZIS) qu’il entend décréter, le gouvernement du Québec vient d’en déposer une version modifiée qui s’applique dorénavant sur l’ensemble des zones inondables 0-20 ans et sur le territoire inondé lors des crues printanières de 2017 et de 2019. Environ 20 % des résidences en zone inondable sont donc exclues de cette ZIS, par rapport à l’ancienne version.

ZIS: Québec s’engage à revoir la cartographie proposée

L’assemblée de consultation publique avait à peine débuté à Saint-Eustache, le jeudi 4 juillet dernier, à la Cabane à sucre Constantin, que déjà le gouvernement du Québec, par l’entremise de ses représentants, a laissé savoir que des ajustements seront apportés à la carte de zones à risque d’inondation de la zone d’intervention spéciale (ZIS) qu’il entend décréter au mois d’août prochain.

- PUBLICITÉ -