- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: François Legault

Couvre-feu: un autre «coup dur» pour les gens d’affaires d’ici

L’imposition d’un couvre-feu à travers le Québec, entré en vigueur samedi dernier, sur le coup de minuit, et le prolongement de la fermeture plusieurs commerces jusqu’au 8 février, n’est pas sans laisser indifférents les élus municipaux et les regroupements d’affaires de la région immédiate qui, tous, reconnaissent que cela constitue un autre «coup dur» pour les entrepreneurs et les commerçants d’ici.

COVID-19: les nouvelles mesures sanitaires entrent en vigueur ce samedi

Le premier ministre du Québec, François Legault, accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et du directeur national de santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda, ont annoncé mercredi la mise en place de mesures supplémentaires pour casser la deuxième vague de la pandémie de la COVID-19. Celles-ci entreront en vigueur ce samedi, le 9 janvier, et seront applicables pour quatre semaines, soit jusqu'au 8 février. Tour d'horizon.

Fermeture des commerces non essentiels: un autre coup dur

L’annonce par le premier ministre François Legault de restrictions additionnelles, dont la fermeture des commerces non essentiels, portera un nouveau coup dur aux entreprises déjà fragilisées par des mois de ralentissement économique dû à la COVID-19, estiment la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie MRC Deux-Montagnes (CCI2M).

Exploitation sexuelle des mineurs: Dépôt d’un rapport «alarmant»

La députée de la circonscription provinciale de Les Plaines et présidente de la Commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs, Lucie Lecours, a remis la semaine dernière au premier ministre, François Legault, un rapport contenant pas moins de 58 recommandations visant, notamment, «à casser la demande pour les services sexuels de mineurs».

Vacances scolaires des fêtes: «Bien de l’allure!», dit le syndicat des enseignants

Les quelque 4 000 enseignants des Basses-Laurentides attendaient avec impatience le point de presse du premier ministre François Legault, jeudi dernier, prêts à réagir. Celui-ci devait à ce moment annoncer le calendrier scolaire du temps des Fêtes. La possibilité de le prolonger de deux semaines avait été évoquée et ne faisait l’affaire de personne dans le monde de l’enseignement.

- PUBLICITÉ -

Une journée afin de reconnaître le travail des auxiliaires en santé et services sociaux

Des activités ont été organisées partout dans la région des Laurentides, le jeudi 29 octobre, devant les établissements afin de souligner le travail des auxiliaires en santé et services sociaux qui sont au cœur même du bon fonctionnement du réseau de la santé, mais qui pourtant ne sont jamais reconnus, bien qu’elles soient déployées sur l’ensemble du territoire des Laurentides afin de réponde à la forte demande des soins à domicile.

On soulignera l’Halloween différemment cette année

Les enfants pourront finalement passer l’Halloween, une décision que le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmée jeudi dernier, sur recommandation de la Santé publique. Une décision il va sans dire attendue avec impatience, non seulement par les tout-petits et leurs parents, mais aussi par les municipalités et villes de la MRC de Deux-Montagnes.

La région se retrouve en «zone rouge» pour au moins 28 jours

Ce que tous redoutaient avec appréhension est finalement arrivé: une bonne partie du Québec basculera, dans la nuit de mercredi à jeudi, sur le coup de minuit, en zone rouge, incluant les trois MRC des Basses-Laurentides (Mirabel, Deux-Montagnes et Thérèse-De Blainville), faisant partie intégrante de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de même que celle de la Rivière-du-Nord.

La CMM passe au rouge

En conférence de presse, en fin d’après-midi aujourd’hui, le premier ministre François Legault a indiqué que dès jeudi, les régions du Grand Montréal, incluant les Basses-Laurentides et Mirabel, de même que Québec et Chaudières-Appalaches passeraient au rouge, et ce, jusqu’au 28 octobre. Concrètement, cela signifie que les bars, restaurants, salles de spectacles et cinémas demeureront […]

- PUBLICITÉ -