- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: économie

Isabelle Levac : devenir sa propre patronne… en duo!

Après avoir travaillé pendant 20 ans dans le domaine de la restauration dans la région immédiate, Isabelle Levac a eu le goût de devenir sa propre patronne, de prendre les rênes d’une entreprise bien à elle. Six ans plus tard, le défi est plus que relevé puisque cette entreprise, la boutique Espace Plomberie Duo, a véritablement le vent dans les voiles.

Robert Laforce: la créativité au service d’une signalisation intelligente

Créateur des fameux cônes orange que l’on voit très abondamment sur les chantiers routiers, Robert Laforce, président de Trafic Innovation, a décidé d’effectuer tout un virage pour mieux concentrer son entreprise de Saint-Eustache vers des produits répondant aux besoins de villes intelligentes. Aujourd’hui, ses produits, au moins un, dit-il, sont visibles dans presque toutes les villes du Québec, y compris celles des Basses-Laurentides, que ce soit à Saint-Eustache ou Boisbriand, par exemple.

Alessandro Piano: une boucherie aux allures d’un jardin

Dans l’esprit d’Alessandro Piano, cela ne faisait aucun doute que la boucherie qu’il souhaitait ouvrir avec ses garçons serait située à Saint-Eustache, ville qu’il a adoptée il y a 18 ans et dont la population lui a démontré une grande générosité au cours des derniers mois, lorsque son fils Jérémy a dû lutter contre un rare de cancer des os, le sarcome d’Ewing.

Suzie Poirier: Le plaisir de bien recevoir

Comme ses parents, Suzie Poirier a ce plaisir inscrit dans ses gènes de bien recevoir les gens et de les rendre heureux autour d’une bonne table. Pas étonnant donc qu’elle est copropriétaire du restaurant Le Saint-Laurent, à Saint-Eustache, là où elle peut, mieux qu’ailleurs, et depuis maintenant trois ans, faire honneur à ses origines gaspésiennes.

Plus de 50 activités et événements inscrits à l’horaire de la prochaine année

Pour une deuxième année de suite, c’est au BeachClub, à Pointe-Calmet, que la Chambre de commerce et d’industrie MRC de Deux-Montagnes (CCI2M) a amorcé une nouvelle année au service des membres – plus de 700 à ce jour – qui sera marquée par la tenue de plus de 50 activités et événements déjà inscrits à l’horaire.

- PUBLICITÉ -

Du soutien financier pour des projets économiques et touristiques

Par l’entremise de quatre programmes économiques, la ministre Christine St-Pierre a confirmé que son gouvernement a accordé des aides financières totalisant 202 876 $ pour appuyer la réalisation de différents projets d’exportation, de réalisation d’un diagnostic et d’un plan numérique liés à l’industrie 4.0, ainsi que pour des projets de recherche et de développement. Au total, les neuf projets acceptés représentent plus de 500 000 $ en terme d’investissements.

Quand un souper mène à l’alimentation santé

Déjà copropriétaire d’un restaurant à Sainte-Thérèse avec son frère jumeau Harold, Patrick Grohman décide, au sortir d’un souper avec un ami au restaurant Commensal, à Montréal, de changer de cap et de se diriger, au début des années 1990, vers la restauration végétarienne. Une décision qui changera non seulement le cours de sa vie, mais aussi celle des membres de sa famille immédiate, y compris sa fille Kathleen, aujourd’hui directrice générale du supermarché santé La Moisson, situé rue Sicard, à Sainte-Thérèse, aux abords de l’autoroute 15.

Autodrome St-Eustache: «Aucun impact sur le compte de taxes», soutient le maire Charron

Alors que se profile la tenue du registre des électeurs par l’entremise de laquelle les citoyens qui le souhaitent pourront s’opposer à cette intention, le maire Pierre Charron a tenu à défendre le «projet porteur» qu’est l’acquisition de l’Autodrome St-Eustache, disant que celui-ci «ne sera pas une dépense, mais bien un investissement» pour la Ville de Saint-Eustache.

Quand une rencontre fait basculer une vie…

Difficile d’y croire, mais il y a tout juste un an passé, Sébastien Tremblay, copropriétaire du Local Barbershop, perdait son emploi. Un an plus tard, il a non seulement ouvert un premier salon de barbier à Blainville, mais un deuxième à Sainte-Thérèse… et compte sur une équipe de neuf barbiers et quatre barbières pour l’épauler.

- PUBLICITÉ -