- PUBLICITÉ -

Résultats de recherche pour: École de Théâtre professionnel

Sébastien Gauthier prend le flambeau de l’École de théâtre professionnel

«On commence par où?», questionne Sébastien Gauthier en s’installant à une table du café Les Allumé(e)s, au centre-ville thérésien. On connaît bien le cofondateur du Petit Théâtre du Nord, tout comme le citoyen engagé qu’il est, son passage à la coordination de l’École de théâtre professionnel (ETP) du Collège Lionel-Groulx s’est fait en douce, lui qui attendait d’avoir fait le tour du propriétaire et de s’y sentir confortable avant de s’exprimer publiquement sur l’avenir immédiat de cette institution qui forme une bonne partie de tout ce qui bouge sur et autour des scènes québécoises et au-delà.

Tchekhov et le rêve inassouvi

Parce que le théâtre de répertoire a fait celui d’aujourd’hui et parce que Anton Tchekhov en est l’un des plus illustres représentants, les finissants de l’École de Théâtre professionnel du Collège Lionel-Groulx vous proposent Les Trois sœurs, l’une des œuvres majeures du dramaturge russe, dans une mise en scène d’Isabelle Leblanc.

Des ateliers publics pour découvrir le monde du théâtre

Le genre d’invitation qui ne vient pas souvent, mais qui pourrait se répéter si la réponse est probante: l’École de Théâtre Professionnel du Collège Lionel-Groulx annonce un après-midi d’ateliers ouverts à tous, le dimanche 25 mars, une occasion de s’initier brièvement au jeu, mais aussi d’en apprendre davantage sur tout ce qui entoure une production théâtrale.

- PUBLICITÉ -

Le marivaudage au goût du jour à Lionel-Groulx

Voilà bien la pièce la plus célèbre de cet auteur du XVIIIe siècle, la comédie Le jeu de l’amour et du hasard mobilisera les finissants de l’École de théâtre professionnel (ÉTP) du collège Lionel-Groulx, qui remettront le marivaudage au goût du jour, dans une mise en scène de Charles Dauphinais.

Le marivaudage au goût du jour à Lionel-Groulx

Voilà bien la pièce la plus célèbre de cet auteur du XVIIIe siècle, la comédie Le jeu de l’amour et du hasard mobilisera les finissants de l’École de théâtre professionnel (ÉTP) du collège Lionel-Groulx, qui remettront le marivaudage au goût du jour, dans une mise en scène de Charles Dauphinais.

- PUBLICITÉ -