- PUBLICITÉ -
Entête - Ici chez vous, avec Serge Lamglois

Un «contrat moral» à prendre vraiment au sérieux…

Le président-éditeur de votre hebdo L’ÉVEIL, Serge Langlois, vous entretient de ce qui se passe ici, chez vous! Cette semaine: le «contrat social» du gouvernement du Québec et la 35e édition de la Clinique juridique téléphonique du Jeune Barreau de Montréal.

Avec le temps des Fêtes qui se profile à l’horizon, nous avions de bonnes raisons d’appréhender la fête de Noël en l’absence potentielle de nos proches, jusqu’à cette annonce du gouvernement québécois et de la direction de la Santé publique, jeudi dernier. Soudain, on voit des sourires se rallumer. La chose sera donc possible. Nous pouvons dès maintenant envisager un repas en bonne compagnie, réviser nos listes d’achat et se préparer à festoyer, un peu comme si les choses étaient revenues à la normale. Mais nous savons très bien que ce n’est pas tout à fait la vérité. Pour cette raison, je ne saurais trop vous encourager à suivre à la lettre les mises en garde et les recommandations qu’on nous faites. À prendre vraiment au sérieux ce «contrat moral» qu’on nous propose. Le virus est toujours là. Le bilan quotidien du nombre de cas nous le confirme bien. Mais on nous fait un cadeau. Une fenêtre s’ouvre. Nous pourrons prendre une bonne bouffée d’air, avant d’attaquer le dernier droit de cette pandémie. Mais restons prudents et disciplinés. Ne gâchons surtout pas cette chance qui nous est offerte. Je nous souhaite de joyeuses Fêtes!

Vous souhaitez obtenir des conseils juridiques gratuits? Ça tombe bien puisque la 35e édition de la Clinique juridique téléphonique du Jeune Barreau de Montréal (JBM), organisée deux fois par année, en partenariat avec le Barreau du Québec et le Centre d’accès à l’information juridique (CAIJ), se tiendra les 28 et 29 novembre prochains! Lors de cette fin de semaine, des avocats bénévoles seront, en effet, au bout de la ligne pour dispenser par téléphone des conseils juridiques gratuits, ainsi que l’information sur les divers modes de prévention et de règlement des différends. Dans les quatre dernières années, cette initiative a permis de répondre à près de 2 500 appels de citoyens en moyenne par édition. Comme mentionné, c’est tout à fait gratuit et, pour en bénéficier, il suffira tout simplement d’appeler, lors de ces deux journées, au 1 844 779-6232, entre 9 h et 16 h.

Sur ce, bonne semaine, ici chez vous!

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top