- PUBLICITÉ -
Entête - Ici chez vous, avec Serge Lamglois

Encourageons nos commerçants locaux!

Le président-éditeur de votre hebdo L’ÉVEIL, Serge Langlois, vous entretient de ce qui se passe ici, chez vous! Cette semaine: la réouverture des commerces et l'importance d'acheter local, la résilience des propriétaires de cabanes à sucre et un mot sur les performances exceptionnelles de Mikaël Kingsbury en Coupe du monde.

-L’annonce était espérée et c’est avec soulagement que le milieu des affaires a accueilli, la semaine dernière, la décision du gouvernement Legault quant à la réouverture, en date du 8 février, des centres commerciaux, des commerces, des centres d’esthétique, des salons de coiffure et des musées. Lundi donc, les commerçants de la région ont pu rouvrir leurs portes et accueillir à nouveau leur clientèle. Une bouffée d’air fort attendue! Le printemps dernier, on a beaucoup parlé de l’importance d’encourager l’achat local. Ce «petit déconfinement» est, à mon sens, une belle occasion de réitérer notre soutien à nos marchands qui jonglent depuis bientôt un an avec les aléas de la pandémie, en plus d’être confrontés à la concurrence des géants du Web. Cet hiver, achetons local!

-Une pensée également pour les propriétaires de cabanes à sucre, qui sont nombreux sur notre territoire et qui, à moins d’un revirement de situation, devront encore cette année mettre une croix sur leur saison. On le sait, habituellement les visiteurs affluent par centaines dans les cabanes de Saint-Eustache et des environs pour profiter du temps des sucres. C’était jusqu’à ce que la pandémie s’invite… Pour survivre dans le contexte actuel, les propriétaires rivalisent d’imagination et de créativité. Certains ont développé des plats ou des boîtes-repas à emporter. Encourageons-les… C’est une part importante de notre économie!

-Sur un tout autre sujet, je tiens également à souligner les excellentes performances de Mikaël Kingsbury qui, le week-end dernier, de retour à la compétition après une sévère blessure, a remporté deux victoires en autant de jours à Deer Valley. Il s’agit d’une 65e victoire en Coupe du monde pour le skieur de Deux-Montagnes. C’est une fierté pour toute la communauté, mais surtout un remarquable exemple de ténacité et de persévérance. En effet, celui-ci s’est fracturé deux vertèbres à l’entraînement à la fin du mois de novembre, ce qui a compromis son début de saison, mais n’a rien enlevé à sa détermination. Un beau modèle pour notre jeunesse!

Sur ce, bonne semaine, ici chez vous!

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top