- PUBLICITÉ -
Une ristourne de 1 156 561 $ aux membres

(Photo Michel Chartrand) - MM. Roger Hamel et Richard Tassé ont présenté les principaux rapports de la Caisse.

Une ristourne de 1 156 561 $ aux membres

Assemblée générale de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes

Plus de 1 000 membres de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes ont participé à l’assemblée générale de la coopérative financière, dans la salle du Grand Théâtre Olympia de Deux-Montagnes.

«Tout au cours de l’année 2008, votre Caisse a redoublé d’efforts pour garantir de hauts standards de qualité pour les services offerts aux membres. Comme vous le savez, l’année 2008 a été très difficile à travers le monde sur le plan économique. Et l’année 2009 s’annonce aussi très difficile», a précisé le président du conseil d’administration, Roger Hamel.

Selon le 67e Rapport annuel de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, il semble que l’année 2008 ait été quand même intéressante sur le plan des investissements, et ce, malgré les fluctuations du marché. Au niveau de la ristourne, le montant se chiffre à 1 156 561 $. Un montant inférieur à celui de 2007 avec 3 millions retournés aux membres.
«Rappelons-nous que plusieurs grandes banques, un peu partout dans le monde, et notamment en Europe et aux États-Unis, ont nationalisé, en tout ou en partie. Le Canada, malgré la solidité de son économie et de son système bancaire, n’a pu totalement échapper aux effets de la crise», a rappelé le directeur général, Richard Tassé.

D’après les chiffres présentés, l’actif de la coopérative financière s’est accru de 87 361 000 $, pour s’établir à 758 066 668 $. Dans le même sens, le passif de la Caisse est de 702 286 647 $, affichant une croissance de 13,5 %. Pour ce qui est des emprunts, ils ont augmenté de 26 332 408 $, soit 31,1 %, en raison de l’augmentation du crédit. Ainsi, ils se chiffrent maintenant à 123 780 480 $.
«Dans le contexte financier actuel, la force de Desjardins tient à la solidarité qui unit toutes les caisses et leurs membres. Elle tient aussi à la prudence dont nous saurons faire preuve, par une gestion rigoureuse de notre solide basse de capital, afin de pouvoir, comme Caisse et comme réseau, faire face avec confiance aux turbulences qui pourront encore se produire dans notre environnement économique au cours de la présente année», a évoqué M. Hamel.

Ces excédents ont été affectés négativement par le résultat des fonds de participation. «Les revenus d’intérêt, subissant l’impact d’une année difficile pour les fonds de participation, ont totalisé 32 776 598 $, une diminution de 8,8 % par rapport à l’an passé. Les frais d’intérêt ont, quant à eux, augmenté de 7,9 %, un écart de 1 258 051 $ par rapport à l’année passée», a dit M. Tassé.

Quels sont les projets futurs pour la Caisse Desjardins? «Le conseil d’administration a tenu récemment un exercice de planification afin d’établir le plan d’affaires de la Caisse ainsi que les grandes lignes budgétaires et l’exercice. Ces orientations, appuyées par une gestion rigoureuse et efficace, nous permettront sans nul doute d’améliorer encore les résultats de la Caisse», a conclu le président du conseil d’administration, avant de laisser la place à l’humoriste Daniel Lemire, artiste invité à l’occasion de cette assemblée générale annuele.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top