- PUBLICITÉ -
Une nouvelle cuverie et de nouveaux vins en guise de célébrations

Photo Benoît Bilodeau – William, 20 ans, et Gabrielle, 16 ans, dont les prénoms sont aussi les noms de deux des premiers vins du Vignoble Rivière du Chêne, ont célébré ces 20 ans avec leur père Daniel Lalande.

Photo Benoît Bilodeau – Parmi les invités présents, Benoit Charette, député de Deux-Montagnes, et Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale, en compagnie ici de Daniel Lalande, vigneron-propriétaire du Vignoble Rivière du Chêne.
Photo Benoît Bilodeau – Le vigneron propriétaire Daniel Lalande a tenu à remercier proches, partenaires, employés et amis vignerons pour ces 20 ans d’existence du vignoble eustachois.
Photo Benoît Bilodeau – Une belle table attendait les invités pour un souper festif au pied des vignes.
Photo Benoît Bilodeau – Les invités à ces célébrations ont eu l’occasion de goûter à certains des nouveaux vins La Cantina, Vallée d’Oka.

Une nouvelle cuverie et de nouveaux vins en guise de célébrations

Le Vignoble Rivière du Chêne souligne ses 20 ans

En présence d’invités, de ses parents, de son oncle Adélard, sa conjointe, son fils William et sa fille Gabrielle, Daniel Lalande a célébré, à Saint-Eustache même, sur ses terres, les 20 ans du Vignoble Rivière du Chêne. Et pour l’occasion, le vigneron propriétaire a officiellement procédé à l’inauguration d’une deuxième cuverie et procédé au lancement de la nouvelle marque de vins La Cantina, Vallée d’Oka.

Pour Daniel Lalande, les souvenirs étaient donc nombreux en cette soirée anniversaire qui coïncidait avec la tenue de la journée «Le 12 septembre, je déguste un vin québécois» . Dans son cas, c’était l’occasion de faire goûter en primeur son nouveau Pinot Noir La Cantina, La Vallée d’Oka.

Beaucoup d’embûches et de difficultés

«On a planté, avec mon ex-femme, nos premières vignes, en 1998. Vingt ans, ça représente beaucoup d’embûches, beaucoup de difficultés. Rien de facile. Mais, il y a aussi eu beaucoup d’énergie et de plaisir à construire cette entreprise qu’est le vignoble aujourd’hui» , a raconté, en entrevue, le principal intéressé, fier du chemin parcouru.

«Quand je pense aux premières années, je pense bien sûr à mon ex-femme Isabelle Gonthier, que je tiens à saluer, car elle a aussi été partie prenante de cette aventure pendant 15 ans. Mon fils William était dans le ventre de sa mère quand je plantais mes premières vignes à ce moment. Beaucoup d’embûches donc, comme l’incendie en 2007, ou encore, cette gelée en 2013, mais on a toujours su se relever. On a toujours travaillé fort» , d’ajouter Daniel Lalande, quelques minutes avant de prendre la parole devant ses invités, dont le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, et la conseillère municipale Nicole Carignan-Lefebvre, qui représentait le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Devant son auditoire, le vigneron propriétaire est revenu sur ces premières années, mais a aussi tenu à saluer et remercier les principaux partenaires qui l’ont épaulé dans cette aventure, sans oublier ses employés, les «moteurs» de l’entreprise, et ses amis vignerons des Basses-Laurentides.

Nouvelle cuverie et nouveaux vins

Daniel Lalande a aussi expliqué, toujours en entrevue, que la cuverie où ses invités étaient rassemblés servira à la transformation des raisins qui seront récoltés à Oka, près du lac des Deux-Montagnes, où celui-ci a acquis des terres (20 hectares) pour y planter de nouvelles vignes, mais aussi de ceux qui le seront sur ses terres (16,5 hectares) du chemin Rivière-Nord, à Saint-Eustache.

Le nouveau bâtiment a nécessité des investissements de 450 000 $, mais avec les équipements qu’on y ajoutera, ce montant grimpera à près de 800 000 $, d’indiquer M. Lalande. Au total, on fera place à 17 cuves de 12 000 litres chacune et on y transformera 180 000 kg de raisins, qui s’ajouteront à sa production annuelle.

L’an prochain, le Vignoble Rivière du Chêne prévoit produire, avec sa nouvelle marque de vins La Cantina, Vallée d’Oka, 350 000 bouteilles de vin à même les vignes qu’il cultive sur ses terres de Saint-Eustache, et maintenant celles d’Oka, situées entre l’école secondaire d’Oka et l’entrée du Parc national d’Oka.

Quant aux nouveaux vins La Cantina, Vallée d’Oka, un vaste projet qui a nécessité jusqu’à maintenant plus de 2,5 M$ en terme d’investissements, rappelons que ceux-ci se déclinent en deux gammes. Il y a d’abord ceux de «L’empreinte distinctive du vigneron» , une petite production de vins de cépages nobles (Chardonnay et Pinot Noir) destinée aux restaurateurs, épiceries fines et la Société des alcools du Québec (SAQ), et ceux et de «L’empreinte C» , des vins de plaisir disponibles dans une centaine d’épiceries Metro et IGA du Québec.

En compagnie donc de ses invités, Daniel Lalande a complété ces célébrations des 20 ans du Vignoble Rivière du Chêne par un souper festif au pied des vignes; le temps de bien apprécier ce moment avec ses proches avant de poursuivre, dès le lendemain, l’aventure.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours voyage au Melia Punta Cana Beach Resort
- PUBLICITÉ -
Top