- PUBLICITÉ -

Un campus de l’EEQ sera implanté à Saint-Eustache

Une expansion dans quatre régions du Québec

La région des Laurentides aura son campus régional de l’École des entrepreneurs du Québec (EEQ), lui qui sera établi à Saint-Eustache. C’est ce que le maire de cette même ville, Pierre Charron, et le ministre provincial et député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, ont annoncé, en présence de nombreux intervenants des milieux politiques, économiques et de l’éducation, dans le cadre d’une conférence de presse tenue à l’hôtel de ville de Saint-Eustache, le vendredi 14 février dernier.

Cet endroit proposera un éventail de formations thématiques destinées à aider concrètement le développement de compétences, ainsi que la création et la croissance d’entreprises.

Le nouveau campus de l’EEQ Saint-Eustache–Laurentides viendra enrichir l’expertise régionale en entrepreneuriat, en plus de bonifier une offre de formation déjà existante dans des établissements d’enseignement professionnel et collégial dans cette même région.

Une nouvelle importante

Fier de cette annonce, M. Charette discutait du rôle essentiel des entrepreneurs dans la communauté. Il a d’ailleurs réitéré l’engagement de l’actuel gouvernement du Québec à l’égard de l’entrepreneuriat.

«L’environnement dans lequel se retrouvera cette école fut bien choisi. Il est central au niveau territorial, d’une part, mais également dans un milieu d’affaires riche, en expansion, en plein développement. Lorsque la nouvelle nous a été confirmée, nous étions tous très heureux. Les acteurs concernés ont travaillé très fort à la veille de l’annonce d’aujourd’hui» , déclare-t-il, avant de céder la parole au maire, M. Charron.

«En effet, dans les Laurentides, nous comptons sur une diversité économique exemplaire. Chacun peut y jouer un rôle essentiel pour contribuer au développement de notre région» , affirme d’entrée de jeu le premier magistrat.

«Celle-ci se développe beaucoup, à plusieurs niveaux. Ce campus de L’EEQ sera donc un terreau fertile de professionnels qualifié. Cela représente une contribution essentielle et majeure au développement économique et entrepreneurial dans les Laurentides. Les retombées à venir, pour notre région, seront importantes. Je suis heureux que le comité d’évaluation ait reconnu les nombreux atouts dont dispose le territoire; son potentiel entrepreneurial que je pourrais qualifier de haut calibre.»

Appel de proposition et appui financier

Notons qu’un appel de proposition a été lancé en septembre dernier, d’une part. La sélection finale a ensuite été annoncée le 24 janvier 2019, par la ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx.

Les Laurentides figuraient dans cet appel de proposition et au sein des quatre régions administratives du Québec retenu. On signale que cette expansion du réseau de l’EEQ bénéficiera d’une aide financière de 7 millions de dollars du ministère de l’Économie et de l’Innovation.

Présentée par Innovation et développement économique (IDÉ) Saint-Eustache, la candidature de la ville s’est bien illustrée. Les membres du comité d’évaluation ont tenu compte des expertises proposées, du lieu géographique stratégique, de chaque point de service et des ressources envisagées pour que le campus s’établisse avec succès.

De son côté, Pierre Charron souhaitait souligner l’apport de partenaires essentiels à la réalisation de ce chantier. On pense à l’ensemble des MRC de la région des Laurentides, de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, des établissements collégiaux Lionel-Groulx et de Saint-Jérôme, ainsi que des grandes entreprises du même territoire.

Notons au final que l’EEQ a été fondé en 2008, en tant qu’organisme à but non lucratif. Le réseau s’étend actuellement dans les régions de Montréal, l’Outaouais, du Bas-Saint-Laurent et de la Mauricie.

Les régions retenues pour la nouvelle phase d’expansion, outre les Laurentides, sont la Montérégie, le Saguenay–Lac-Saint-Jean et Chaudière-Appalaches.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top