- PUBLICITÉ -
Serge Bourdeau: De «l’usagé» à l’excellence

En plus d’être propriétaire d’Excellence Dodge Chrysler

Serge Bourdeau: De «l’usagé» à l’excellence

L’histoire d’Excellence Dodge Chrysler, à Saint-Eustache, et de son propriétaire Serge Bourdeau, a débuté en 1988. La superficie de l’entreprise est passée de 13 000 à 45 000 pieds carrés en 2011 pour devenir le plus gros concessionnaire Dodge Chrysler au Québec, et le 3e au Canada.

«J’ai commencé dans le milieu de l’automobile en 1980 en vendant des véhicules usagés à Lachine, d’où je suis natif. Trois ans plus tard, j’ai ouvert une autre concession de véhicules usagés à Laval. J’ai ensuite acheté une concession à Saint-Eustache, qui avait fait faillite», raconte Serge Bourdeau.

À ses débuts en sol eustachois, la principale difficulté rencontrée par Serge Bourdeau aura été de dénicher une vingtaine de bons employés, puisqu’il ne connaissait personne. En 1994, Chrysler Canada lui a demandé d’ouvrir sa 4e concession du côté de Laval. Il s’est alors retrouvé avec 250 employés à gérer. «C’était beaucoup trop», laisse tomber M. Bourdeau.

Toutefois, au cours des dernières années, il a eu le bonheur de se découvrir un véritable allié. C’est nul autre que son fils, Yannick. «C’est le meilleur gérant des ventes que je n’ai jamais eu et ce n’est pas parce qu’il est mon fils. Il est super talentueux. Il nous permet de former une excellente équipe.»

Serge Bourdeau a élaboré ainsi sur l’évolution des concessionnaires automobiles: «Il y a 30 ans, une personne qui achetait une automobile, c’était un événement. Aujourd’hui, c’est devenu un besoin, soit pour aller travailler ou pour faire des commissions. L’acheteur va surtout regarder combien ça lui coûte par mois. C’est maintenant rendu jusqu’à 84 mois pour payer une voiture. En 1980, c’était des paiements de 24 mois et en forçant, 36 mois. Pour le financement des consommateurs, c’était une poignée de main avec le gérant de banque. Aujourd’hui, c’est un ordinateur qui va faire prendre la décision au gérant.»

La nouvelle tendance d’aujourd’hui chez les concessionnaires, c’est d’avoir de grosses superficies. «Pour les clients, ça coûte moins cher, car il y a plus d’inventaire. Pour 2011, afin d’ajouter la voiture Fiat, Chrysler nous a demandé d’agrandir jusqu’à 23 000 pieds afin que les Fiat soient en évidence dans un autre showroom

Serge Bourdeau a donc décidé d’acheter le terrain au 250, rue Dubois, à Saint-Eustache, et a fait ériger un bâtiment ultramoderne d’une superficie de 45 000 pieds carrés. «Ç’a coûté plus cher, mais avec une plus grande surface et plus de véhicules, je peux donner un meilleur service à ma clientèle. Nos mécaniciens ont de l’équipement pour 1,2 million de dollars. La technologie en mécanique est tellement avancée et nous l’avons chez Excellence Dodge Chrysler.»

De plus, Serge Bourdeau nous a appris une importante nouvelle: «Dans six mois, nous allons additionner les Alfa Romeo, car Fiat détient 100 % de Maserati et d’Alfa Romeo, et 90 % de Ferrari.»

Finalement, M. Bourdeau nous a avoué que pour réussir en affaires, ça prend trois qualités principales: l’honnêteté, avoir de la volonté et ne pas être influençable. «Je vois beaucoup de monde partir en affaires et qui se voient déjà riches avec un gros bateau, une grosse maison, une grosse vie. Ce n’est pas automatique, il faut être persistant. Personnellement, je ne fais pas du 9 à 5, c’est plutôt du 24 sur 24. Tu dois être avant-gardiste, prévoir ce qui va plaire aux clients. S’il n’y a pas de clients, nous n’existons pas. Je le dis régulièrement à tous les employés.»

Nom du propriétaire: Serge Bourdeau

Nom de l’entreprise: Excellence Dodge Chrysler

Nombre d’emplois: 50

Année de création: 1988

Sphère d’activité: concessionnaire automobile

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top