- PUBLICITÉ -
Projet Albatros: La Chambre de commerce fait état de ses préoccupations

 La présidente de la Chambre de commerce

Projet Albatros: La Chambre de commerce fait état de ses préoccupations

Tout en assurant la Ville de Saint-Eustache de son plein appui au projet Albatros – acquisition du terrain du Club de golf Deux-Montagnes pour du développement industriel et résidentiel –, la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac espère néanmoins que certains aspects seront pris en considération lors du développement du projet.

En point de presse le 27 mars dernier, la présidente de la Chambre, Marie-France Bélisle, et le directeur général, Michel Goyer, ont rendu publiques les préoccupations du conseil d’administration et des membres. «La Chambre souscrit à l’idée qu’un appel de propositions se fasse pour la vente de terrains à des fins résidentielles couvrant une superficie totale d’environ 2,2 millions de pieds carrés», ont indiqué Mme Bélisle et M. Goyer. Cependant, la nouvelle zone industrielle ne doit pas se développer au détriment du parc industriel existant, dit la Chambre, et les identités et objectifs devront être clairement précisés pour les deux zones.

Le développement d’une spécialité

«Nous croyons qu’il serait bénéfique de créer des pôles d’excellence et des grappes afin d’augmenter le pouvoir d’attraction du parc, tout en assurant sa pérennité économique par la diversification des entreprises le constituant, a précisé M. Goyer. L’enjeu majeur est l’harmonisation des deux parcs afin qu’ils puissent constituer une seule et même zone industrielle.»

À la suite d’une rencontre de consultation organisée par la Ville de Saint-Eustache le 12 mars dernier et qui mettait en relations différents intervenants touchés par le projet, la Chambre estime que les partenaires s’entendent sur le fait que le projet doit privilégier les industries de pointe et que le nouveau parc doit faire l’objet d’un branding. «Nous avons toujours appuyé le projet, et nous sommes rassurés par la séance de consultation», a déclaré la présidente de la Chambre.

Une nécessaire revitalisation

Du même souffle, M. Goyer et Mme Bélisle demandent que des mesures de revitalisation du parc industriel existant soient mises en place, tant du point de vue des bâtiments que des infrastructures municipales. Comme éventuel projet, on mentionne l’élargissement du boulevard Industriel. Par ailleurs, la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac se dit préoccupée par des questions d’urbanisme portant notamment sur la circulation, l’aménagement de zones tampons et de pistes cyclables.

«Il est essentiel que le secteur résidentiel ne soit pas accessible qu’à partir du parc industriel et que l’accès au parc industriel se fasse par le parc actuel afin que la circulation ne gêne pas les résidants», indique-t-on.

«Nous tenons à ce que le projet se concrétise et préconisons l’acquisition du terrain à des fins de développement par la Ville, d’autant plus que l’activité économique tourne au ralenti depuis quelque temps, a expliqué la présidente de la Chambre. Nous suivons avec un grand intérêt la possibilité d’aménagement d’un quartier Transit-Orientend Development, car ce dernier s’organisera autour d’un quai de débarquement de train de banlieue, ajout essentiel pour la région.»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top