- PUBLICITÉ -
Mehdi Jamal: Jeune et solide dirigeant d’agence immobilière

Photo Pierre Latour

Mehdi Jamal: Jeune et solide dirigeant d’agence immobilière

Âgé d’à peine 29 ans et d’origine indienne, Mehdi Jamal a le sens des affaires très développé. Tellement, qu’il est devenu copropriétaire de l’agence immobilière Re/Max VRP, dont le nouvel édifice surplombe l’intersection du boulevard Arthur-Sauvé et de l’autoroute 640.

Avant d’avoir sa place d’affaires à Saint-Eustache, le parcours de Mehdi Jamal se veut peu banal et il est surtout international. Ses parents viennent de l’Inde, mais il est né au Congo. Ce pays africain étant une colonie belge, la famille est déménagée en transit en Belgique, puis quand elle est venue s’établir au Québec, plus précisément à Rosemère, Mehdi Jamal avait quatre ans.

Ce dernier a donc vécu son enfance à Rosemère depuis la garderie, l’école élémentaire et secondaire. Il a fréquenté le collège Lionel-Groulx en administration ainsi que l’UQAM en gestion internationale. Il est allé travailler en immobilier au Congo, en Tanzanie, en Ouganda, au Kenya, en Afrique du Sud. Il a également participé à un programme du ministère canadien des Affaires étrangères et Commerce international comme consultant stagiaire en Tunisie dans le domaine de l’import-export pour les entreprises locales qui voulaient développer des partenariats à l’étranger. Puis, un dernier essai au Congo, mais un coup d’État lui donne à entendre de quitter les lieux pour revenir au Québec à l’âge de 23 ans.

«J’ai le teint plus basané, mais je me considère comme un Québécois», dit-il avec le sourire lorsque rencontré à son bureau tout neuf situé au 479, boulevard Arthur-Sauvé, à Saint-Eustache. Mais avant d’arriver dans ce bureau, c’est en janvier 2008 qu’il a entrepris son cours pour avoir son permis d’agent immobilier.

Il s’est joint à l’agence Re/Max TMS à Sainte-Thérèse, propriété de Claude Charron. Mehdi Jamal a eu d’excellents résultats dès ses débuts, si bien qu’il a été nommé recrue de l’année. «J’ai eu vite envie d’un nouveau challenge et je me suis associé avec Claude Charron à 50-50 pour acheter, en septembre 2011, le bureau de Re/Max VRP à Saint-Eustache.»

Avec les nouvelles technologies, le duo Jamal-Charron a amené beaucoup de changements à Re/Max VRP qui était en place depuis 25 ans. Mais la plus grosse décision aura été de transférer l’entreprise du boulevard Saint-Laurent au boulevard Arthur-Sauvé en octobre 2012 dans un édifice tout neuf avec locaux à louer.

«Il faut que les efforts croisent les opportunités pour avoir du succès. C’est ce qu’on a fait en achetant l’ancien garage qui se trouvait ici. La localisation est très intéressante. Nous avons une belle visibilité et l’achalandage est constant.»

Avec ce déménagement, Re/Max VRP compte maintenant 27 courtiers.Lecréneau està 95 % dans le domaine résidentiel, soit les unifamiliales, condos et multilogements. «Nous avons 45 % des parts du marché de Saint-Eustache jusqu’à Saint-Placide. Nos courtiers sont performants, car ils font leur travail à temps plein dans le domaine de l’immobilier. Nous donnons également beaucoup de formation à nos courtiers.»

Pour son nouveau poste de gestionnaire, leplus gros défi de Mehdi Jamal a été de faire sa place parmi les courtiers plus âgés et plus expérimentés que lui. «Je ne me considère pas patron, je préfère le titre de dirigeant d’agence. Ce sont tous des travailleurs autonomes qui paient des frais pour faire partie de l’agence. Ils ont décidé de rester quand nous avons acheté et nous avons même augmenté nos effectifs.»

Propriétaires: Mehdi Jamal et Claude Charron

Nom de l’entreprise: Re/Max VRP inc.

Année de création: 1988

Nombre d’emplois: 39

Sphère d’activité: Agence immobilière

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top