- PUBLICITÉ -
Marie-Josée Nuckle: Vingt ans de coiffure avec passion

Marie-Josée Nuckle et sa fille Jade ont une belle relation mère-fille

Marie-Josée Nuckle: Vingt ans de coiffure avec passion

Il y a 20 ans, Marie-Josée Nuckle était une mère monoparentale qui ne voulait pas envoyer son enfant à la garderie tous les jours. Elle a décidé de partir un salon de coiffure dans le sous-sol de sa résidence, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, loin de se douter que son commerce devenu Style en tête salon spa, occuperait aujourd’hui 4 500 pieds carrés sur le boulevard des Promenades, toujours à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, et compterait 18 employées.

«Chez moi, le salon de coiffure a duré 13 ans en commençant dans le sous-sol et en finissant dans le garage avec cinq employées», a commencé à raconter la coiffeuse d’origine écossaise et Marthelacquoise de naissance. Grâce à la qualité de son travail, sa personnalité et sa persévérance, elle a su développer une banque impressionnante de plus de 3 000 clientes. «J’aime, dit-elle, développer des liens avec mes clientes, et puis, ce ne sont pas juste des clientes, elles deviennent des personnes importantes et des amies.»

Marie-Josée Nuckle a donc convenu, il y a huit ans, d’aménager dans un local de 1 800 pieds carrés au 2871, boulevard des Promenades. Elle y a alors ajouté la portion esthétique. Cependant, en 2011, elle ne pouvait laisser filer l’opportunité de doubler sa superficie et même d’occuper 4 500 pieds carrés dans le but d’offrir davantage de services.

C’est la nouvelle tendance, soit de répondre à un besoin des clientes qui désirent sauver du temps en retrouvant plusieurs services au même endroit. En plus des cheveux, ongles et esthétique, Style en tête offre, entre autres, spa, massage, cure de cellulite, cabine d’aromathérapie, soirée de filles pédicure, et face lift sans chirurgie qui se fait au laser pour les petites rides.

«On fait, ajoute Mme Nuckle, de l’esthétique paramédicale. Les femmes n’ont pas besoin d’aller chez le médecin au centre-ville pour faire enlever les taches pigmentaires. Nous avons des appareils super performants et j’ai dans mon équipe une dame qui a 30 ans d’expérience dans le domaine de l’esthétique.»

La propriétaire Nuckle est aussi «artiste-coiffeur-éducatrice» pour Matrix, division L’Oréal. Elle donne des formations partout au Canada. Mais d’abord et avant tout, elle fait encore 38 heures par semaine comme coiffeuse chez Style en tête salon spa. «Avec l’administration, je travaille entre 60 et 65 heures semaine. Je souhaite d’ici un an être capable de diminuer d’une dizaine d’heures semaine. J’ai la chance d’avoir une merveilleuse fille de 21 ans, Jade, qui vient d’avoir son bac en administration. Elle est aussi diplômée coiffeuse. Tranquillement, je lui en apprends au niveau de la bureaucratie.»

En 20 ans, la femme d’affaires dit avoir connu plus de moments difficiles que de beaux moments. «Toutefois, avoue-t-elle, les beaux moments ont été tellement incroyables. Par exemple, lorsque ma fille m’a dit qu’elle voulait devenir coiffeuse et travailler à mes côtés. C’est une fille tranquille, mais dans le métier de la coiffure, elle s’exprime à fond. C’est un beau privilège d’avoir une telle relation mère-fille. Ça fait déjà trois ans qu’elle travaille avec moi. Mon souhait le plus cher, c’est que l’entreprise que j’ai bâtie puisse un jour appartenir à ma fille.»

Pour réussir en affaires, Marie-Josée Nuckle estime qu’il faut être visionnaire: «Il est important de voir à long terme, d’ouvrir tes horizons et ne pas regarder seulement ton petit nombril. Il faut avoir du plaisir dans ce que tu fais et lorsque tu es heureuse d’aller au travail, les employées et les clientes ont le goût d’être avec toi.»

 

Nom de l’entreprise: Style en tête salon spa

Propriétaire: Marie-Josée Nuckle

Année de création: 1992

Nombre d’employés: 18

Sphère d’activité: salon de coiffure et d’esthétique

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top