- PUBLICITÉ -
Marcel Lemarbre: De représentant à propriétaire de commerce

Marcel Lemarbre pose en compagnie de sa conjointe et associée Diane Tourigny

Marcel Lemarbre: De représentant à propriétaire de commerce

Pour Marcel Lemarbre, le recouvrement de planchers n’a plus de secrets. En fait, c’est toute sa vie. Agé de 51 ans, il y a déjà 33 ans qu’il en fait la vente. Ce n’est donc pas surprenant qu’il est devenu, en compagnie de sa conjointe Diane Tourigny, propriétaire de Couvre planchers Réjean Leblanc, l’un des plus importants commerces dans ce domaine à Saint-Eustache.

L’histoire du commerce Les Couvre planchers Réjean Leblanc a débuté en mars 1980. Il était situé au 502, 25e Avenue, à Saint-Eustache. En 1995, M. Leblanc a décidé de déménager le commerce au 44, rue St-Louis. L’année suivante, Marcel Lemarbre est devenu associé à 50 % avec M. Leblanc.

M. Lemarbre était représentant pour un fabricant de tapis depuis 1980 et Réjean Leblanc a été son client pendant 15 ans. Proche de prendre sa retraite, M. Leblanc a toujours souhaité que le commerce à son nom puisse continuer, mais il n’avait pas de relève. «La compagnie de tapis, raconte Marcel Lemarbre, pour laquelle je travaillais a été vendue, et M. Leblanc avait entendu dire que je voulais ouvrir un commerce comme le sien.»

Effectivement, Marcel Lemarbre faisait des démarches pour s’installer dans le secteur de Saint-Augustin, à Mirabel, ou à Saint-Eustache. «Tant qu’à se partir en affaires, aussi bien entreprendre une affaire dans ce qu’on connaît. J’ai finalement décidé de m’associer avec lui. Une association qui s’est très bien passée. M. Leblanc n’était pas compliqué à côtoyer. Moi par contre, je suis un peu plus difficile à vivre», dit-il sur un ton moqueur.

En 1998, le commerce est de nouveau déménagé et se retrouve encore aujourd’hui au 14, chemin d’Oka. Marcel Lemarbre a acheté les parts de M. Leblanc il y a six ans. Lui et sa conjointe Diane Tourigny sont ainsi devenus propriétaires des lieux.

Marcel Lemarbre vend tout ce qui existe comme couvre planchers, soit vinyle, tapis, céramique, plancher flottant, bois, ou plancher chauffant. Au niveau des ventes, 80 % s’effectuent auprès des particuliers et 20 % au niveau commercial. «J’aime mieux, dit-il, des contrats résidentiels que de faire des gros contrats. Nos clients en majorité sont référés par des gens qui ont reçu nos services. Nous avons de bons installateurs, dont un avec 35 ans dans le métier et l’autre depuis 20 ans. Nous avons aussi une décoratrice qui travaille ici, qui peut aider beaucoup nos clients avec les couleurs.»

Son produit le plus vendu, c’est le vinyle. Suivent ensuite la céramique et le bois. «Nous sommes, indique-t-il, le seul commerce à Saint-Eustache avec 25 rouleaux de vinyle dans l’entrepôt. Quand tu as plusieurs gros rouleaux, tu peux faire de meilleurs prix aux clients. J’aime beaucoup le vinyle et quand tu aimes un produit, c’est facile à vendre.»

«J’ai beaucoup, ajoute-t-il, de clients anglophones à Deux-Montagnes qui préfèrent le tapis. On fait des carpettes sur mesure. Si le client veut avoir un tapis huit par huit, on va le faire. On est prêt à fournir ce que le client veut selon ses besoins.»

Marcel Lemarbre n’a jamais regretté d’être parti en affaires. Pour un bon service à la clientèle, il a constaté qu’il faut être patient et à l’écoute du client. «Il faut savoir ce que le client veut pour lui donner ce qu’il veut. Si tu n’écoutes pas le client et le pousse absolument vers autre chose, le client ne sera jamais content.»

 

Propriétaires:Diane Tourigny et Marcel Lemarbre

Nom de l’entreprise: Les Couvre planchers Réjean Leblanc

Date de création:1980

Nombre d’emplois: 6

Sphère d’activité:Commerce de détail de revêtement de sol

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top