- PUBLICITÉ -
L’implantation de la gare est débattue

Les membres du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel: André Nadon

L’implantation de la gare est débattue

AGA de la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel

La Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel (CCIM) a tenu son assemblée générale annuelle le mercredi 17 avril dernier. Si des aspects particuliers au bilan doivent être soulignés, il ne faut pas non plus passer sous silence deux sujets d’actualité qui ont fait l’objet de discussions: la construction d’une gare de train de banlieue et la question de l’affichage.

Si la Chambre se dit en faveur de tout projet favorisant le développement des affaires, le président réélu Thierry Lefebvre a indiqué que cette dernière s’engageait à consulter ses membres, à court terme, sur le projet. «Nous voulons faire partie du débat, et nous voulons défendre les intérêts des membres», a-t-il dit, estimant qu’il était nécessaire d’envisager cette question sur le court terme, le moyen terme et le long terme.

Ensuite, Jean-Luc Riopel, directeur général du Centre local de développement (CLD) de Mirabel, a demandé une participation proactive de la Chambre dans la révision des processus promotionnels en ce qui a trait à l’affichage.

Au chapitre des faits saillants de l’année 2012, la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel comptait 228 membres au 31 décembre dernier. Ce nombre était de 233 en 2011. «Avec un départ difficile vu l’année 2011, nous avons commencé l’année avec une centaine de membres désirant renouveler leur adhésion, explique-t-on dans le rapport annuel de l’organisme. Au fil des mois, grâce au changement de formule effectué durant l’année pour l’adhésion et les événements de qualité offerts, nous avons pu augmenter considérablement le nombre d’adhésions. Plus d’une cinquantaine de nouveaux membres se sont joints à la CCIM en 2012.»

Si des entreprises comme Bell Helicopter, Aéroports de Montréal, Roche et Genius ne sont plus partenaires de la Chambre, celle-ci peut compter sur de nouveaux partenaires, dont Groupe Avianor, entreprise qui se spécialise dans la maintenance des aéronefs et de leurs composantes, Gérald Paquette Entrepreneur électricien, et Petal Communication. La Chambre a ainsi obtenu 35 000 $ en partenariat annuel. «Avec la création de partenariats événementiels, nous avons obtenu tout près de 12 000 $, indique-t-on. De plus, les membres nous ont supportés en se procurant pour un peu plus de 67 000 $ de billets, afin d’assister à nos activités.»

Pour ce qui est des activités de 2012, le souper annuel de présentation du budget du maire de Mirabel, qui a eu lieu en début d’année, a obtenu une participation de plus de 200 personnes. La 34e Classique de golf, qui a eu lieu à la mi-août au Club de golf Le Diamant, a accueilli 130 golfeurs. Aussi, notons la tenue de la première édition du Gala des Mirad’OR, le 23 novembre dernier, qui a réuni plus de 110 personnes au Complexe du Val-d’Espoir en vue de souligner le travail des entrepreneurs de Mirabel.

Au chapitre des enjeux, la CCIM place la visibilité, le rayonnement, la gouvernance et le développement au centre de ses préoccupations. La Chambre s’est aussi donné comme objectif de «mobiliser les partenaires économiques afin de positionner la CCIM comme acteur important de la région, dans un réseau d’affaires actif et dynamique, et un regroupement incontournable pour les entrepreneurs de Mirabel.»

Soulignons, en terminant, que Thierry Lefebvre demeure à la présidence de la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel, alors que la composition du conseil d’administration demeure quasi inchangée.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top