- PUBLICITÉ -
Le projet Concil’actions prend son envol

Le député de Deux-Montagnes

Le projet Concil’actions prend son envol

Conciliation travail‑famille

La Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte‑Marthe-sur-le-Lac a annoncé, en compagnie du député de Deux-Montagnes, Daniel Goyer, l’obtention d’une subvention de 45 042,75 $ du ministère de la Famille du Québec pour son projet de conciliation travail-famille Concil’actions.

«On cherche un moyen de se démarquer pour les employés. Dans la MRC de Deux-Montagnes, il y a depuis les dernières années, une augmentation des femmes sur le marché du travail. Ce sont également les femmes à 75 % qui gèrent la famille. En plus, la MRC a le profil d’être la plus jeune des Laurentides, donc avec des familles qui doivent concilier la charge des enfants et celle de parents malades», s’est exprimée, lors d’un point de presse, Marie‑France Bélisle, alors présidente de la Chambre.

Le projet Concil’actions vise à répondre à ce besoin de plus en plus présent de concilier le travail avec la famille. Il servira à la sensibilisation de la communauté d’affaires des mesures qui peuvent être prises dans ce sens. Une pratique qui permettra, selon Mme Bélisle, d’un côté d’attirer une main-d’œuvre qualifiée, et de l’autre, la fidéliser pour la garder.

L’aide financière d’un peu plus de 45 000 $ a été obtenue dans le cadre du Programme de soutien financier aux milieux de travail en matière de conciliation travail-famille – volet Associations du ministère de la Famille et s’ajoute aux 15 000 $ que la Chambre investit. Il permettra l’atteinte de plusieurs objectifs. «Informer, sensibiliser, faciliter les entreprises dans leur démarche de conciliation travail-famille. Promouvoir les outils pour y parvenir, promouvoir les bons coups et faciliter les obligations professionnelles et familiales des personnes», a expliqué Mme Bélisle.

Le déploiement du projet Concil’actions est prévu pour 2013‑2014 et inclut la mise en place d’un portail Web. Ce dernier sera conçu à partir de la Trousse d’implantation de mesures de conciliation travail-famille-études-maternité élaborée en 2009 part la Table employabilité femmes des Basses-Laurentides, «dont la Chambre faisait partie. Cela permettra du même coup de donner une deuxième vie à cette trousse riche en contenu», a‑t‑on ajouté.

Le portail Web contiendra plusieurs outils pour accompagner les employeurs dans l’intégration de mesures, comportera des exemples concrets de certaines entreprises et offrira de la documentation.

Des articles sur le sujet seront également écrits dans le bulletin de la Chambre et des activités seront organisées, comme un déjeuner informatif en octobre prochain et une conférence au début de 2014.

De plus, un prix de reconnaissance à une entreprise qui s’est démarquée en favorisant la conciliation travail-famille sera remis lors du gala Les Monarques Reconnaissance Entrepreneurs, au printemps 2014.

«Tout employeur doit aujourd’hui faire face à cette situation de conciliation travail-famille. C’est vers où on s’en va, et c’est important d’appuyer les belles initiatives locales dans ce sens», a enfin souligné le député Daniel Goyer, tout en félicitant la Chambre pour le projet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top