- PUBLICITÉ -
Laurentides International: Trois entreprises des Basses-Laurentides lauréates d’un MercadOr

À gauche

Laurentides International: Trois entreprises des Basses-Laurentides lauréates d’un MercadOr

Trois entreprises des Basses-Laurentides mettant tous leurs efforts pour se créer une place sur le marché international se sont distinguées en recevant un MercadOr lors de la cérémonie de Laurentides International qui s’est déroulé, le 26 novembre dernier, à Saint-Jérôme.

En tout, ce sont cinq entreprises laurentiennes qui ont été couronnées d’un MercadOr durant l’événement annuel à lequel se sont pointés notables et élus, dont le nouveau député de Thérèse–De Blainville, Ramez Ayoub, et le maire de Mirabel, Jean Bouchard.

Il faut dire que la remise de prix se déroulait également dans le cadre de la 8e édition du Cocktail annuel de réseautage et de partage d’expertises organisée par Laurentides international.

Gros marché étranger

Sur la liste des lauréats figurent, dans la catégorie Nouvel Exportateur, Vizüsolution, de la MRC d’Argenteuil, et AESP Énergie Verte, de Saint-Eustache. Dans la catégorie Diversification de marché, c’est l’entreprise de Saint-Eustache, Caoutchouc Haute Performance Vicone, qui a été récompensée, tandis que Flo Fab, de Bois-des-Filon, s’est suffisamment démarquée pour avoir été retenue dans la catégorie Implantation à l’étranger.

Toutefois, c’est l’entreprise de Saint-Sauveur, Palmex International, qui a remporté le grand prix de la soirée, celui de Leader à l’exportation. L’entreprise reproduit des feuilles de palmier synthétiques pour en faire des toitures de type tropical, un produit exporté dans 55 pays.

Depuis 20 ans, Laurentides Économique se fait un devoir de soutenir ce type d’entreprise qui souhaite défoncer les frontières du pays.

Ses employés du service régional d’aide à l’exportation ont aidé près d’une centaine d’entreprises dans leurs démarches visant à conquérir les marchés étrangers.

Trois MercadOr locaux

Dans la grande salle de l’Hôtel de la Gare, trois entrepreneurs des Basses-Laurentides se promenaient avec un large sourire aux lèvres en cette soirée hommage: Édouard Aubé, Marc-André Roy et Julie Thibodeau.

Vice-présidente de Caoutchouc Haute Performance Vicone, Mme Thibodeau considère le MercadOr comme une reconnaissance pour tous les efforts que son entreprise a déployé pour percer le marché américain. Le secret? «Il faut s’entourer de partenaires qui peuvent nous soutenir», estime-t-elle.

Édouard Aubé, l’un des fondateurs de AESP Énergie Verte, se félicite de la diversification qu’a effectuée son entreprise en matière de produits il y a quelques années. Les stations d’énergie solaire se vendent tellement bien en Afrique qu’elles constituent actuellement 60 % du marché d’exportation. «Je remarque des réticences lorsque je parle de l’Afrique et pourtant, il y a tellement à développer. Ils ont besoin de tout», observe-t-il.

Le directeur des ventes de Flo Fab, l’entreprise de Bois-des-Filion, Marc-André Roy, perçoit ce MercadOr comme un solide encouragement. Son entreprise, qui se spécialise dans la fabrication de systèmes de pompage depuis 35 ans a ouvert un bureau de vente en Floride en 2010 et vise maintenant le Moyen-Orient. En 2014, 85% du chiffre d’affaires était destiné à l’exportation. «Ce prix signifie qu’il faut regarder en avant afin d’envisager une croissance continue», a commenté M. Roy à l’issu de la cérémonie.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top