- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

L’année 2008 se solde par un surplus et l’année 2009 suivra cette tendance

Années financières à Saint-Eustache

L’année financière 2008 de la Ville de Saint-Eustache s’est soldée par un surplus de 330 685 $, et tout porte à croire que l’année 2009 suivra la même tendance.

C’est ce qui ressort du rapport sur la situation financière de la Ville qu’a présenté le maire Pierre Charron à la séance de novembre. En ce qui a trait aux états financiers pour 2008, M. Charron a apporté des précisions sur les écarts entre le budget et le réel. «L’écart entre le budget et les états financiers s’explique par une augmentation de la construction résidentielle et commerciale, par des droits de mutation perçus, de même que par des subventions additionnelles, notamment touchant le transport en commun et des programmes d’aide du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, a-t-il expliqué. L’écart des dépenses s’explique, entre autres, par l’enlèvement de la neige et le coût de l’essence plus important que prévu. Il y a eu un plus grand nombre de projets de pavage à même les opérations courantes.» Quant aux organismes contrôlés par la Ville, ils ont engagé un surplus de près de 94 000 $.
Évaluations préliminaires pour 2009

Les évaluations préliminaires de l’administration du maire Charron indiquent que l’année 2009 se terminera par un surplus de 200 000 $, notamment en raison de revenus de taxation plus élevés, de subventions obtenues et d’économies sur l’enlèvement de la neige, pour des revenus supplémentaires totaux de 560 000 $, comparativement à des activités de 360 000 $ qui ont affecté les résultats à la baisse: le maire Charron mentionne à ce sujet des revenus d’intérêt moindres de l’ordre de 160 000 $ et des frais supplémentaires de 200 000 $ pour le traitement des matières recyclables.

Notons que pour 2009-2010 et 2011, la Ville de Saint-Eustache prévoyait un programme triennal d’immobilisation de 60 855 000 $. Selon les chiffres fournis, l’endettement net de la Ville sera de quelque 71 millions de dollars.
«Sur le plan des finances et de l’administration, le surplus annoncé de 200 000 $ de même que le maintien d’une taxation équitable, couplés à des investissements majeurs dans les infrastructures tant routières, souterraines que de loisirs, témoignent de la bonne qualité de notre gestion, a affirmé Pierre Charron. L’année 2009 ayant été difficile pour l’ensemble de l’économie mondiale, nous avons opté pour la responsabilité plutôt que pour la prodigalité, tout en assurant le renouvellement de nos infrastructures.»

Investissements locaux
À l’échelle régionale, le maire de Saint-Eustache souligne la participation de son administration à la campagne d’achat local orchestrée par la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac, la création d’un marché public et la participation à une campagne de promotion télévisuelle.

Une soixantaine de résidences, d’une valeur moyenne de 265 000 $, ont été construites à Saint-Eustache en 2009 et la Ville a délivré des permis pour la construction de 84 unités de logements multifamiliaux, pour une émission de permis de construction de plus de 41 millions de dollars. Le maire Charron a entre autres souligné la construction de Saint-Eustache Mitsubishi, et les agrandissements au RONA régional et aux Cours du Moulin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top