- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Carole Lauzon, copropriétaire de la Ferme Roland Cloutier, à Saint-Eustache, invite ici le public à se procurer des fraises cultivées localement.

Photo Benoît Bilodeau – Comme on peut le voir, le kiosque de fruits et légumes de la Ferme Roland Cloutier a été aménagé de façon spéciale cette année pour répondre aux consignes en cette période de pandémie.
Photo Benoît Bilodeau – De belles fraises rouges cultivées ici chez nous ne demandent qu'à être dégustées!

La saison des fraises prend son envol!

Malgré la pandémie de la COVID-19 qui a ajouté aux difficultés habituelles que peuvent être les conditions météorologiques, et c’est le cas cette année avec le manque criant de précipitations des dernières semaines, la saison des fraises a tout de même pris son envol chez la vingtaine de producteurs de la région immédiate, que ce soit à Oka, Saint-Joseph-du-Lac, Saint-Eustache, Mirabel, Blainville et Sainte-Anne-des-Plaines.

Si les premières fraises sont disponibles depuis quelques jours dans les épiceries et les kiosques de fruits et de légumes (les framboises suivront début juillet), certains producteurs ont cependant fait le choix, cette année, de ne pas ouvrir leurs champs à l’autocueillette.

C’est le cas de la Ferme Roland Cloutier, situé chemin Fresnière, à Saint-Eustache, qui a ouvert son kiosque il y a maintenant deux semaines et aménagé celui-ci de façon à accueillir les clients selon les normes de sécurité voulues dans les circonstances actuelles.

«Nous préférons, cette année, nous concentrer sur la production et le kiosque», d’indiquer Carole Lauzon, copropriétaire de la Ferme Roland Cloutier, ajoutant qu’on a aussi décider de passer son tour au Marché public du Vieux-Saint-Eustache, cet été.

Autocueillette et consignes

Mais, d’autres producteurs accueilleront les visiteurs pour l’autocueillette. C’est le cas, à titre d’exemple, de la ferme A. Bélisle et Fils, située celle-là sur la 25e Avenue, à Saint-Eustache, où on pourra cueillir soi-même des fraises à partir de ce mercredi 24 juin.

Il faudra bien évidemment respecter des consignes, à savoir n’avoir aucun symptôme de la COVID-19; procéder à l’hygiène des mains avant et après la cueillette; respecter la distanciation sociale de deux mètres; et ne pas déguster de fraises (ou de framboises) dans les champs lors de l’autocueillette.

Comme les producteurs n’ouvriront pas tous leurs champs au public, il est fortement recommandé d’appeler avant de se déplacer et de confirmer, par la même occasion, les heures d’ouverture.

Enfin, pour en savoir davantage, il est possible de consulter le site Web [http://fraisesetframboisesduquebec.com], où s’y trouvent plusieurs informations, recettes, promos et concours.

Pour des informations plus locales, il suffit cette fois de joindre Tourisme Basses-Laurentides, dont le bureau touristique est situé au 600, rue Dubois, à Saint-Eustache, au 450 491-4444, ou de se rendre sur le [www.basseslaurentides.com].

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top