- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

La mairesse Sonia Paulus s’excuse finalement

Pour libelle diffamatoire

Près de quatre ans après les dernières élections municipales, l’actuelle mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Sonia Paulus, s’excuse formellement à l’ancienne mairesse Lucie Leblanc, les anciens conseillers municipaux, Richard Thouin et Lynda Laprise, ainsi que l’actuel conseiller indépendant, Olivier Hamel, pour diffamation.

Une entente hors cour est intervenue entre les quatre membres de l’Équipe Leblanc, Sonia Paulus et deux de ses conseillers, Yves Legault et François Robillard, à la suite du dépôt en Cour supérieure, en octobre 2006, d’une poursuite pour diffamation contre l’Équipe Paulus. À l’automne 2007, cinq des huit intimés ont déposé une lettre formelle d’excuses auprès de Lucie Leblanc et les trois membres de son équipe ayant brigué les suffrages en 2005. À partir de ce moment, la poursuite ne s’adressait qu’aux intimés restants, soit Sonia Paulus, François Robillard et Yves Legault.

La lettre d’excuse formelle de ces derniers a été déposée le 26 janvier dernier. Ils y déclarent ne jamais avoir voulu porter atteinte à leur réputation. «Nous regrettons très vivement que ces propos et insinuations vous aient porté à croire le contraire. En aucun temps, nous avons voulu affirmer ou insinuer quoi que ce soit remettant en cause votre intégrité ou votre honnêteté», peut-on y lire. La lettre indique également ce qui suit: «Nous ne voulions pas diffamer et nous ne souhaitions aucunement que l’interprétation des documents puisse entacher vos réputations. Si les propos et les insinuations précités ont pu vous laisser croire le contraire, nous en sommes désolés.»

Pour Lucie Leblanc, Lynda Laprise, Richard Thouin et Olivier Hamel, le dossier est ainsi clos. Les autres aspects du règlement hors cour demeurent confidentiels.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top