- PUBLICITÉ -
La mairesse Sonia Paulus dresse son bilan des quatre dernières années

(Photo Michel Chartrand) - À titre de partenaires évènementiels du Dîner de la mairesse, Nicolas Samson, du Groupe Conseil BSA, et Frédéric Kiefer, directeur principal marché des particuliers de la Caisse Desjardins de Saint-Eustache–Deux-Montagnes, accompagnaient Me Sonia Paulus et Geneviève Goyer, présidente de la Chambre.

La mairesse Sonia Paulus dresse son bilan des quatre dernières années

Devant les gens d’affaires

Dans le cadre de son dernier dîner-conférence de la saison avant la pause pour l’été, la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache–Deux-Montagnes–Sainte-Marthe-sur-le-Lac a présenté à ses membres le Dîner de la mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Me Sonia Paulus.

La présidente de la Chambre, Geneviève Goyer, a présenté l’avocate spécialisée en droit matrimonial comme étant activement impliquée au sein de sa communauté lorsqu’elle a mis sur pied, en janvier 2003, un comité de citoyens pour suivre les faits et gestes du conseil municipal. Lors d’un référendum de cette même année, elle a été responsable de la gestion du comité contre la fusion entre les villes de Deux-Montagnes et de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Me Sonia Paulus a ensuite remporté les élections du 6 novembre 2005, pour devenir la mairesse des Marthelacquois.
«Ma présence à cette tribune, en cette année électorale, m’amène à vous dresser le bilan des quatre dernières années, afin que chacun saisisse l’ampleur du travail qui a été réalisé pour favoriser l’essor de Sainte-Marthe-sur-le-Lac», a d’abord commencé la conférencière.

Elle a appris aux convives que sur le plan du développement de la ville, 927 permis ont été délivrés depuis 2006 pour de nouvelles constructions totalisant 1 273 nouvelles unités d’habitation et augmentant la richesse foncière de presque 24 millions de dollars.
«Je tiens, dit-elle, à souligner que d’ici les cinq à huit prochaines années, le périmètre urbain devrait être complété à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, de sorte que nous estimons que nous compterons environ 1 800 nouvelles unités totalisant ainsi 5 214 nouveaux résidants.»

En matière d’infrastructures, il s’est injecté depuis trois ans tout près de 13 millions de dollars en divers travaux relatifs à l’aqueduc, aux égouts, à la fondation de rue, à l’asphaltage, aux bordures, aux trottoirs, à l’éclairage et aux allées piétonnières. Pour ce qui est des parcs et espaces verts, l’Administration Paulus a investi dans l’aménagement d’un nouveau parc dans la 41e Avenue, dans l’éclairage d’une partie de la piste cyclable entre les limites de la Ville de Deux-Montagnes et la 8e Avenue, ainsi que dans l’entière réfection du parc municipal pour un montant de 1,6 million de dollars avec l’aménagement d’un terrain de soccer et d’un skate parc.
«L’une de nos priorités, a affirmé la mairesse, aura été de préserver nos actifs verts que sont nos arbres. C’est ce que nous avons fait en protégeant la forêt de la Prucheraie, qui s’étend sur 1,5 million de pieds carrés. Par le biais d’un règlement municipal, nous avons aussi établi des critères pour protéger les arbres sur les terrains non défrichés.»

En matière d’environnement et de qualité de vie, les citoyens ne s’approvisionneront plus en eau potable par la station de purification de l’eau de Deux-Montagnes, mais plutôt par des puits souterrains. La mairesse est aussi très fière de la nouvelle politique familiale implantée en 2007, et elle a annoncé qu’une nouvelle entrée sur l’autoroute 640 sera aménagée sous peu.

Pour ce qui est des prochaines activités de la Chambre, le programme d’achat local sera lancé le 25 mai tandis que le tournoi de golf La Classique des Gouverneurs se déroulera le mardi 2 juin au Club de golf de Deux-Montagnes. La Personnalité d’affaires de l’année sera dévoilée le 12 juin prochain.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top