- PUBLICITÉ -
La faim au centre de la sensibilisation du Centre d’entraide Racine-Lavoie

(Photo Michel Chartrand) - Les coprésidents d’honneur du souper gastronomique, le sénateur Claude Carignan et le curé Donald Tremblay, posent en compagnie de quelques membres du comité organisateur, Jean-Claude Laforest, Lise Vincent et Robert Grégoire.

La faim au centre de la sensibilisation du Centre d’entraide Racine-Lavoie

Souper gastronomique bénéfice

Le Centre d’entraide Racine-Lavoie invite la population à participer au projet d’agrandissement et de rénovations de la maison Richelieu en se rendant à un souper gastronomique bénéfice.

La soirée se tiendra le 19 février 2010 à l’Impéria Hôtel et Suites. Les gens sont invités au coquetel dès 18 heures, qui sera suivi par un souper gastronomique dont le menu sera élaboré par le nouveau chef de l’établissement hôtelier.

L’activité vise à amasser suffisamment d’argent pour combler le manque à gagner par la campagne de financement, lancée en avril dernier. L’objectif de cette campagne était de recueillir 200 000 $. Malgré plusieurs dons et subventions, une somme de 60 000 $ reste encore à être récoltée pour permettre à l’organisme de lever l’hypothèque.

Coprésidents d’honneur
À quelques jours de l’aménagement de l’organisme dans ses locaux agrandis et rénovés, son directeur général, Robert Grégoire, et le président de son conseil d’administration, Jean-Claude Laforest, ont présenté les coprésidents d’honneur de l’activité caritative.

Le souper-bénéfice se déroulera sous la coprésidence d’honneur du sénateur Claude Carignan et du curé de la paroisse Sainte-Marie-du-Lac, Donald Tremblay. «J’avais accepté la présidence d’honneur de la campagne de financement comme maire. Je continue mon engagement, a rappelé le sénateur. Quand on voit la qualité des services offerts et le type de clientèle qui les reçoit, on voit l’importance de l’organisme dans le milieu.»

Le curé Tremblay a consenti à présider l’évènement parce qu’il croit en l’organisme et à la portée de ses actions. «Ce que le Centre fait est souvent méconnu. C’est souvent ceux qui aident le plus qui ont le moins de moyens. Il était évident qu’il fallait leur donner un coup de pouce. […] La portée du Centre est discrète, mais efficace», estime-t-il.

Le Centre d’entraide Racine-Lavoie a opté pour le souper gastronomique parce qu’il incarne l’antithèse de ses activités qui viennent en aide aux personnes dans le besoin. «Les gens d’affaires et de la communauté pourront, par la cuisine, contribuer à des projets de cuisines collectives», fait remarquer Claude Carignan.

Le curé Tremblay affirme qu’il importe de sensibiliser la communauté à la cause de l’organisme. En ce sens, le comité organisateur planche actuellement sur divers concepts pour la soirée-bénéfice. On souhaite notamment mettre un visage sur les personnes qui profitent des services octroyés par le Centre d’entraide.

Située au 154, rue Dorion, à Saint-Eustache, la maison Richelieu, endroit où l’organisme loge depuis 1975, a été agrandie de 3 110 pieds carrés. Le Centre d’entraide Racine-Lavoie dispense ses services pour les résidants de la MRC de Deux-Montagnes et du Sud de Mirabel. Il s’agit de sa première activité de financement auprès de la communauté.

Les billets sont en vente au coût de 200 $ par personne. Pour réserver sa place, il suffit de contacter le Centre d’entraide Racine-Lavoie au 450-623-6030 ou par courriel à l’adresse suivante: info@entraideracinelavoie.org.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top