- PUBLICITÉ -
Josée Fiset partage son expérience chez Première Moisson

Josée Fiset Partage Son Expérience Chez Première Moisson

Josée Fiset partage son expérience chez Première Moisson

Midi d’affaires de la CCITB

À l’occasion du Midi d’affaires du mois de septembre de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville (CCITB), présenté le 19 septembre au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, la conférencière invitée, Josée Fiset, cofondatrice et vice-présidente de l’entreprise familiale Première Moisson, s’est adressée aux commerçants de la région.

Pendant une trentaine de minutes, Mme Fiset a évoqué ses expériences antérieures et actuelles à titre de gestionnaire chez Première Moisson afin de permettre aux commerçants présents d’en profiter et de «devenir de meilleurs gestionnaires» .

S’attardant d’abord sur la mission de l’entreprise qui, outre la conception, la fabrication et la commercialisation des produits de boulangerie, de pâtisserie, de charcuterie et du prêt-à-manger, précise également l’importance d’être en recherche constante de l’excellence, et ce, «dans un esprit d’amour, de partage et de respect pour le mieux-être de toutes et de tous» , elle a aussi parlé de la place du mot «amour» dans l’énoncé de la mission.

«On a osé mettre ce mot dans notre mission puisque lorsqu’il est écrit, c’est non négociable et tout le monde est obligé de travailler dans cette direction-là. Ce qui fait en sorte que depuis 15 ans, on doit s’en tenir à cette mission» , a-t-elle mentionné avant d’ajouter que lorsque les membres de sa famille ont créé Première Moisson et ouvert leur première boulangerie à Vaudreuil, en 1992, il était important pour les Colpron-Fiset de faire les choses différemment, «en mettant nos valeurs personnelles à contribution» , a indiqué Josée Fiset.

C’est ainsi qu’en 2007, Première Moisson, en inaugurant la meunerie Les Moulins de Soulanges, est devenue la première boulangerie à utiliser de la farine de provenance locale sans intrants chimiques pour tous ses pains.

«Nos pains sont fabriqués sur place. Nos produits sont les plus naturels possible évidemment, sans engrais chimiques ou pesticides. Au-delà de 350 agriculteurs cultivent actuellement du blé pour nous, chez nous, au Québec.»

Première Moisson compte aujourd’hui 26 magasins et 1 200 employés qui génèrent un chiffre d’affaires de 170 M$. Pour expliquer les succès de l’entreprise, Josée Fiset s’est référée à la notion du «100 % responsable» que lui a inculquée son mentor, Georges Couture.

«Chez Première Moisson, a-t-elle insisté, quand les choses ne vont pas, c’est le patron qui est responsable. C’est lui qui est responsable des accomplissements de ses employés. Pour moi, un leader de qualité prend responsabilité de tout ce qui se passe dans son entreprise.»

Dominic Payette, personnalité du mois

À chacun des Midis d’affaires de la CCITB, la personnalité du mois est par ailleurs présentée. En septembre,Dominic Payette a reçu cet honneur.

Propriétaire de deux entreprises, soit RPM environnement et Entreprise Dominic Payette, ce détenteur d’un diplôme en génie civil de l’Université Laval s’est lancé en affaires en 1999 en fondant Les Entreprises Dominic Payette. Près de 18 ans plus tard, cette entreprise blainvilloise compte aujourd’hui une centaine d’employés.

En 2004, Dominic Payette poursuivait cet élan entrepreneurial en créant RPM, spécialisée dans la récupération, le recyclage et la valorisation du plastique hautement contaminé. RPM possède 4 centres et dessert 16 000 clients dans huit provinces.

M. Payette est également très impliqué dans sa communauté, lui qui parraine plusieurs causes associées aux enfants, à leur réussite et à l’environnement.

Pour connaître l’horaire des activités de réseautage organisées par la CCITB, il suffit de visiter le www.ccitb.ca.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top