- PUBLICITÉ -
Il y a beaucoup de travail sur la planche à Oka

Il Y A Beaucoup De Travail Sur La Planche à Oka

Il y a beaucoup de travail sur la planche à Oka

Présentation et adoption du budget 2018

C’est devant leurs concitoyens que le conseil municipal et le maire d’Oka, Pascal Quevillon, ont présenté et adopté leur budget pour l’année 2018 ainsi que le Programme triennal d’immobilisations 2018-2020, le 15 janvier dernier. En somme, pour la période concernée, on prévoit un budget d’opération de 6,9 M$, une hausse du taux de la taxe foncière générale de 1,4 % et une augmentation de 16,5 %, soit l’équivalent de 110 000 $, de frais pour les services de la Sûreté du Québec (SQ) sur le territoire okois.

En fait, l’aide accordée par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) a permis de réduire l’impact de cette augmentation sur le compte de taxe des contribuables d’Oka. Selon les documents fournis lors du rendez-vous budgétaire, pour 2018, la hausse réelle absorbée par les citoyens, collectivement, est de 7,6 %, soit de 50 823 $.

«Ce budget demande au conseil municipal de bien prioriser et échelonner les investissements nécessaires à la réalisation de projets envisagés au cours des prochaines années» , de mentionner M. Quevillon devant collègues et résidants; lui qui prône une approche «conservatrice» dans la gestion des sous okois.

Notons également l’implantation prévue de la collecte à trois voies telle qu’exigée par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). Toujours selon les documents fournis, il y aura une tarification de service par unité d’habitation. Le bac roulant et brun, pour le compost, coûtera 30 $. La tarification liée à la gestion des matières résiduelles passera de 145 $ à 175 $, toujours par unité d’habitation.

Enfin, il y aura une augmentation du taux de taxe foncière, passant de 0,70 $ à 0,71 $ au 100 $ d’évaluation, pour le résidentiel (incluant le secteur agricole, les terrains vagues et les immeubles à six logements et plus). Pour les immeubles non résidentiels (incluant le secteur commercial et industriel), le même taux passe de 1,25 $ à 1,26 $, toujours par 100 $ d’évaluation.

Les plans pour 2018

Le premier magistrat a rappelé qu’il est «impératif d’injecter des sommes importantes» , et ce, dans trois secteurs particuliers, soit pour la réfection et l’entretien du réseau routier (pavage), pour la rénovation et l’entretien des bâtiments commerciaux, incluant la mairie, la future bibliothèque et la salle des loisirs, et pour le réseau pluvial (ponceaux, fossés pluviaux, etc.).

En outre, on prévoit la réalisation des plans et devis pour l’aménagement d’un quai municipal à la Pointe-aux-Anglais et l’installation d’une nouvelle rampe de mise à l’eau située sur la rue Saint-Jean-Baptiste. Elle sera inaugurée au printemps 2018, des dires du maire. Comme il a été mentionné plus précédemment, on aménagera une bibliothèque dans la salle de la mairie, tout en relocalisant les séances du conseil.

La Municipalité prévoit d’être plus équipée pour intervenir dans les sauvetages nautiques et sur glace. Le Service de sécurité incendie se dotera d’équipement pour intervenir aussi en cas de sauvetage hors route. On prévoit également faire l’achat d’équipement de radiocommunication P25 et d’implanter un système d’appel automatisé Info-diffusion.

Enfin, autre précision concernant les services et projets pour les citoyens: la Municipalité veut mettre en place un programme de soutien pour les jeunes athlètes en sport-études. Elle cherche également à maintenir des «investissements continus dans ses parcs et espaces verts, tout en se penchant sur le tourisme et les activités familiales.»

Pour plus d’informations concernant le programme et le budget 2018 d’Oka: [http://www.municipalite.oka.qc.ca/budget-et-programme-triennal-immobilisations/].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top