- PUBLICITÉ -
Dîner devant la Chambre de commerce: Le maire Charron parle d’infrastructures et d’Albatros

Le maire Pierre Charron a été invité de la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache

Dîner devant la Chambre de commerce: Le maire Charron parle d’infrastructures et d’Albatros

Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, a présenté à la mi‑décembre aux gens d’affaires et aux personnalités politiques réunis à l’Impéria Hôtel et Suites par la Chambre de commerce et d’industrie Saint-Eustache, Deux-Montagnes, Sainte-Marthe-sur-le-Lac son budget de l’année 2014, lequel prévoit une augmentation moyenne du compte de taxes de 2,56 % pour les contribuables.

Encore une fois cette année, le maire Charron a fait savoir que Saint-Eustache investira de fortes sommes dans la mise à niveau et la réfection de ses infrastructures. Quelques projets ont été dévoilés aux personnes présentes à ce dîner, notamment un plan d’action étalé sur dix ans en vue de régler les épisodes de surverse des réseaux d’égout dans la rivière des Mille Îles, un problème qui affecte les vieux secteurs de Saint-Eustache. «Au Québec, avant 1972, les réseaux d’égouts étaient de type unitaire, c’est-à-dire qu’une seule conduite recevait à la fois les eaux usées et les eaux de pluie», a expliqué le maire.

Aussi, en 2014, Saint-Eustache investira 1,18 M$, «une somme importante qui pourra être amortie par des subventions disponibles en vertu des programmes gouvernementaux existants, a dit M. Charron. Tant et aussi longtemps que nous pourrons bénéficier de ces programmes, nous veillerons, comme toujours, à obtenir le maximum auquel nous avons droit».

Au cours de la prochaine année, Saint-Eustache investira par ailleurs 2,3 M$ dans son programme de pavage. Près de 2,49 M$ serviront à la réfection du chemin de la Grande-Côte, entre les 18e Avenue et 25e Avenue. Le programme d’amélioration des parcs, des bâtiments et des espaces publics bénéficiera d’une enveloppe budgétaire de 1,5 M$.

Le maire Charron a aussi glissé quelques mots sur le pont des Îles Corbeil, dont les travaux de réfection doivent être parachevés. «Pour permettre un meilleur écoulement des eaux dans le cours d’eau Leblanc et pour éviter les débordements près des résidences, nous procéderons au nettoyage d’une section du cours d’eau et au remplacement d’une conduite souterraine qui permet de canaliser ce même cours d’eau sous la rue Ronald», a précisé le maire.

Finalement, notons que la taxe spéciale prélevée pour le Fonds patrimonial est maintenue. En 2014, la Ville compte effectuer des travaux de restauration du manoir Globensky, qui accueille le Musée de Saint-Eustache et de ses Patriotes. La sécurité des bâtiments patrimoniaux est aussi à l’agenda.

Projet Albatros

Le maire a aussi annoncé que des travaux d’infrastructures seront amorcés en vue du développement du projet Albatros, un vaste plan de développement résidentiel et industriel sur les terrains de l’ancien Club de golf Deux-Montagnes: «Les services municipaux seront prolongés sur le chemin de la Rivière-Sud, travaux qui seront à la charge des promoteurs par le biais d’une taxe riveraine.»

Rappelant que le projet Albatros ajoute 6,7 millions de pieds carrés développables en zone blanche, Pierre Charron a mentionné que la portion industrielle présente «un potentiel d’implantation d’environ 50 entreprises» et «la perspective de plus de 1 000 emplois de qualité».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top