- PUBLICITÉ -
Concours québécois en entrepreneuriat: Daniel Lalande

Pierre Charron

Concours québécois en entrepreneuriat: Daniel Lalande, président d’honneur pour le CLD de la MRC de Deux-Montagnes

C’est à Daniel Lalande, copropriétaire du Vignoble Rivière du Chêne, situé à Saint-Eustache, qu’a été confiée la présidence d’honneur du volet local du 16e Concours québécois en entrepreneuriat placé sous la responsabilité du Centre local de développement (CLD) de la MRC de Deux-Montagnes.

Plus particulièrement, le CLD aura la tâche de coordonner le volet Création d’entreprise de ce concours qui vise à récompenser les jeunes entrepreneurs de 18 ans et plus qui en sont à leur premier stade de la création d’une entreprise qui n’a pas obtenu de revenus de vente avant le 1er avril 2013 ou encore dont le démarrage est fixé au plus tard le 31 décembre 2014. La majorité des activités de l’entreprise doit avoir débuté avant la date limite d’inscription au Concours, fixée au 17 mars prochain.

L’an dernier, le CLD de la MRC de Deux-Montagnes avait reçu 22 candidatures, un peu plus qu’en 2012. L’organisme souhaite évidemment dépasser ce nombre en 2014 et espère bien évidemment que le fait d’avoir choisi Daniel Lalande comme président d’honneur soit source d’inspiration pour les jeunes entrepreneurs d’ici d’y participer.

Rappelons que Daniel Lalande a lui-même, il y a 16 ans, cogné à la porte du CLD pour obtenir un coup de main afin de lancer son entreprise. «Le CLD, c’est souvent la toute première porte où un jeune entrepreneur va cogner pour obtenir du soutien. Le Concours québécois en entrepreneuriat, c’est donc une belle occasion pour eux de se faire reconnaître, de se faire dire qu’on existe. Le simple fait d’y participer, c’est déjà gagnant», a mentionné celui qui gère un vignoble de 16,5 hectares de vignes produisant annuellement plus de 11 500 caisses.

À titre de président du CLD de la MRC de Deux-Montagnes, le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, s’est dit heureux de voir Daniel Lalande comme président d’honneur du volet local du Concours québécois en entrepreneuriat, disant que celui-ci «est un très bel exemple pour les jeunes» qui souhaitent se lancer en affaires et que celui-ci a certainement contribué au rayonnement de la viticulture au Québec et à Saint-Eustache même.

À titre de président d’honneur, Daniel Lalande a indiqué qu’il pourra maintenant «donner au suivant», lui qui, à ses débuts, a pu compter sur le soutien du CLD dans un premier temps, mais aussi obtenir un stage de deux semaines dans un vignoble et obtenir l’appui d’un mentor pendant les deux premières années d’exploitation de son entreprise. «Si on me considère comme un modèle, c’est maintenant à mon tour de donner un coup de main», a-t-il dit.

Précisions que le volet Création d’entreprises inclut les catégories Bioalimentaires, Commerce, Économie sociale, Exploitation, transformation production, Innovations technologiques et techniques, Services aux individus et Services aux entreprises. Aussi, une nouvelle catégorie récompensera les entreprises qui ont participé au Concours québécois en entrepreneuriat de la 1re à la 10e édition, qu’elles aient gagné ou non.

Enfin, les jeunes entrepreneurs intéressés à participer à ce concours peuvent s’y inscrire ou en consulter les détails sur le [www.concours-entrepreneur.org]. Ils peuvent aussi communiquer avec France Gamache, responsable locale pour le CLD de la MRC de Deux-Montagnes, au 450-472-1502.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top