- PUBLICITÉ -
Claudine Thibaudeau, Robert Grégoire et Marcel Lanthier honorés

(Photo Jean-Pierre Laferrière) - M. Pierre Charron, maire de Saint-Eustache, est accompagné de MM. Marcel Lanthier, récipiendaire, Patrice Paquette, conseiller municipal, Jean-Claude Langlois, ancien récipiendaire, de Mme Claudine Thibaudeau, de M. Robert Grégoire, tous deux récipiendaires, et de Mme Nicole Carignan-Lefebvre, conseillère municipale.

Claudine Thibaudeau, Robert Grégoire et Marcel Lanthier honorés

Édition 2009 de l’Ordre de Saint-Eustache

Au cours d’une cérémonie de reconnaissance qui s’est tenue au Centre d’art La petite église en octobre dernier, la Ville de Saint-Eustache a rendu hommage à trois citoyens émérites en leur décernant l’Ordre de Saint-Eustache. Il s’agit de Claudine Thibaudeau, Robert Grégoire et Marcel Lanthier.

Lorsqu’il a passé l’entrevue en vue d’obtenir le poste de directeur général du Centre d’entraide de Saint-Eustache, aujourd’hui connu sous le nom de Centre d’entraide Racine-Lavoie, Robert Grégoire s’est exprimé ainsi: «Je cherche un plan de vie, et non un plan de carrière.» M. Grégoire est reconnu pour son habileté à rallier les gens à une cause, et la cause qu’il a choisie, c’est celle des plus démunis. Il est d’ailleurs président de la Table de concertation sur la pauvreté, un regroupement d’une vingtaine d’associations de la MRC. Il a aussi travaillé très fort pour que puisse se concrétiser le projet d’agrandissement de la maison Richelieu, dans le Vieux-Saint-Eustache, où logent les bureaux du Centre d’entraide Racine-Lavoie.

Marcel Lanthier est pour sa part très connu du milieu agricole et mutualiste eustachois et régional. M. Lanthier a été président de Promutuel Deux-Montagnes durant 22 ans. Au début des années 1970, après la fermeture de la mutuelle de Saint-Eustache, M. Lanthier a contribué à regrouper les agriculteurs au sein de la mutuelle de Saint-Augustin. Puis, au cours des années qui ont suivi, il a participé à la création de Promutuel Deux-Montagnes, issu de la fusion de mutuelles de la région. Il a par la suite occupé des postes stratégiques au sein du mouvement mutualiste au Québec. Parallèlement à ces activités, il a été membre du conseil d’administration de la chambre de commerce locale, commissaire scolaire, marguillier, membre du bureau d’examen de l’endettement agricole et membre du comité consultatif d’urbanisme de la Ville de Saint-Eustache.

Claudine Thibaudeau est une passionnée de la culture pour qui la langue française n’a plus de secrets. Au cours de sa longue carrière artistique, elle a été comédienne de théâtre et de télévision, professeure de français, de théâtre et de diction, traductrice, écrivaine et poète. Native de Saint-Eustache, Mme Thibaudeau a aussi travaillé en France, au Nouveau-Brunswick et même dans les Antilles. Elle donne des lectures publiques de poésie à la bibliothèque municipale Guy-Bélisle de Saint-Eustache. Nos lecteurs se rappelleront qu’elle a lancé en 2007 son ouvrage La fille du château: chronique d’une enfance heureuse, qui relate le mode de vie des derniers habitants du manoir Globensky, qui abrite actuellement le Musée de Saint-Eustache.

Les trois récipiendaires ont reçu un certificat d’honneur, une médaille frappée du logo de l’Ordre de Saint-Eustache et une épinglette. Ils ont aussi signé le livre d’or de la Ville. Cette année, le jury était présidé par Marcelle Dupuis, qui était épaulée par Anne-Marie Goyette, Antonio Lavigne, Germain Beauchamp et Jean-Claude Langlois. Les membres du comité des relations avec les citoyens, Pierre Charron, Patrice Paquette et Nicole Carignan-Lefebvre ont aussi soutenu le jury dans sa tâche.

L’Ordre de Saint-Eustache a été instauré en 2006 à la suite d’une initiative du comité des communications. Depuis ce temps, douze citoyens ont été honorés.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top