- PUBLICITÉ -
Céline Faulkner et Laurent Frenette: À la tête d’une manufacture existante depuis 60 ans

Laurent Frenette et Céline Faulkner

Céline Faulkner et Laurent Frenette: À la tête d’une manufacture existante depuis 60 ans

Céline Faulkner et Laurent Frenette ont pris la relève, en 1990, de l’entreprise familiale qui existe aujourd’hui depuis 60 ans. AFPEC portes & fenêtres, située sur la rue Pépin dans le parc industriel eustachois, a réellement contribué à l’essor de la ville et le couple entrepreneur entend continuer sa mission de fabriquer des produits de qualité.

«Mon père, raconte Laurent Frenette, a décidé de venir s’installer à Saint-Eustache en 1953, où il a débuté à fabriquer des armoires et, au bout de quelques années, ça s’est transformé en une entreprise de portes et fenêtres. Il a fourni de nombreux entrepreneurs à une époque où Saint-Eustache, c’était des grands champs. L’entreprise a énormément participé au développement de la ville.»

Au début, l’entreprise s’appelait André Frenette enr. C’est devenu AFPEC en 1975. AFPEC pour André Frenette portes et châssis. «Nous fabriquions des fenêtres de bois de cèdre communément appelées châssis ou châssis doubles. C’est un terme vieillot que l’on utilise plus aujourd’hui», d’expliquer Laurent Frenette.

Sa conjointe Céline ajoute: «Nous avons acheté AFPEC en 1990 et l’année suivante, nous avons décidé d’arrêter la fabrication de fenêtres en bois pour nous consacrer aux fenêtres en PVC. Nous sommes une manufacture pour le secteur résidentiel et nous vendons aux particuliers. Toutefois, 75 % de notre clientèle, ce sont les entrepreneurs.»

Céline Faulkner a laissé un poste important en administration chez Imperial Tobacco pour prendre en charge l’administration de l’entreprise eustachoise. Elle fait aussi les achats et de la vente. «Au sein d’une entreprise familiale, on touche un peu à tout et nous sommes très proches de nos employés, au nombre de 8 à 15 selon la saison. Personnellement, j’ai toujours un lien avec les clients importants et je m’occupe de la production», de relater Laurent qui ajoute que la fenêtre à battant est le produit qui se vend le plus et que la fenêtre hybride PVC-aluminium prend de plus en plus de place dans le marché.

Laurent Frenette peut se permettre de dire qu’il a touché à tout au sein de l’entreprise puisqu’il y travaille depuis 33 ans. «J’ai débuté au sein de l’entreprise familiale à partir de 21 ans. J’ai travaillé longtemps avec ma sœur, mais au moment où j’ai acheté, ma sœur est partie.»

Concernant la vie d’entrepreneur en couple, Céline Faulkner a affirmé: «Quand ça fait presque 25 ans à travailler ensemble, on peut dire que ça fonctionne assez bien. Ça n’a pas toujours été facile, mais on a réussi. Il a fallu de temps à autre amener le bureau à la maison.» Laurent renchérit ainsi: «C’est dur d’arrêter à 5 heures parce que l’entreprise, c’est nous autres. Nous avons eu plusieurs longues journées de travail et plusieurs longues fins de semaine de travail.»

Pour ce qui est des embûches rencontrées comme entrepreneur, Laurent Frenette a indiqué: «Quand on a acheté dans les années 1990, on se souviendra que nous étions en pleine récession. Le taux d’intérêt était à plus de 20 %. On s’est endettés d’aplomb et on s’est mis la tête sur le billot. Nous avons côtoyé des entreprises qui faisaient faillite. Nous avons passé au travers de toutes les étapes qu’il fallait franchir

Finalement, M. Frenette estime que pour réussir en affaires «ça prend du cran, de la persévérance et de la patience. Il faut être entêté avec une ligne de conduite. On se donne un objectif et il ne faut pas déroger pour y arriver. Il peut y avoir des remous, mais si tu n’as pas de ligne de conduite, ça peut aller tout croche».

Nom de l’entreprise: AFPEC portes & fenêtres

Propriétaires: Céline Faulkner et Laurent Frenette

Date de création: 11 août 1953

Nombre d’emplois: 8 à 15 (selon la saison)

Sphère d’activité: manufacturier de portes et fenêtres

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top