- PUBLICITÉ -

Karine Therrien, propriétaire de la Boutique Flamingo, à Saint-Eustache.

La mode vintage est à l'honneur.
Des collections pour hommes sont aussi proposées.

Boutique Flamingo: incursion dans l’univers rétro

Après deux années passées sur la route à parcourir les événements de voitures antiques et les conventions de tatoueurs, Karine Therrien s'est offert, en 2016, un pied-à-terre au Marché aux puces Saint-Eustache. Unique en son genre, la Boutique Flamingo reflète le style et le mode de vie rockabilly. Prêt à faire un saut dans les années 50?

«Pour moi, c’est une passion, c’est un mode de vie», dit d’emblée l’entrepreneure qui a fait du créneau rétro sa grande spécialité.

Un parcours hors du commun

Diplômée en design de mode du Collège LaSalle, Mme Therrien évolue dans ce domaine depuis 1998. Propriétaire pendant neuf ans de la boutique Scarlett, située à Montréal, elle a décidé en 2014 de se lancer à nouveau en affaires. Une démarche qui lui a valu, en avril 2015, l’obtention d’un prix dans la catégorie «Commerce» lors de la 17e édition du Concours québécois en entrepreneuriat, secteur MRC Matawinie, dans Lanaudière. Karine Therrien, qui habitait à l’époque à Chertsey, a accueilli cette reconnaissance avec grande fierté. Ainsi est née la Boutique Flamingo.

«J’ai remarqué qu’il y avait, encore plus qu’au début des années 2000, un engouement pour le vintage, le style pin-up, le rockabilly, et tout ce qui est ancien», souligne la femme d’affaires, qui vit maintenant à Sainte-Sophie.

Elle a d’abord choisi d’aller directement à la rencontre de sa clientèle. Puis, son projet a pris de l’ampleur, si bien qu’elle a décidé de s’installer au Marché aux puces Saint-Eustache, y allant d’une proposition résolument différente.

Des clients de partout au Québec

La Boutique Flamingo offre plusieurs collections de vêtements et d’accessoires pour hommes et femmes inspirées des années 1950, du look rétro et de la scène rockabilly. Certains adoptent le style au quotidien, d’autres pour des occasions spéciales, comme des mariages ou des bals de finissants. Du XS au 4XL, toutes les silhouettes y trouvent leur compte.

Son concept unique attire une clientèle de partout au Québec. L’entrepreneure se réjouit d’ailleurs d’avoir franchi le cap des 7 500 J’aime sur sa page Facebook @boutiqueflamingovintage. Il faut dire qu’elle consacre beaucoup d’énergie à la gestion de cette page qui est devenue, encore plus dans le contexte actuel, une vitrine incontournable pour ses différentes collections.

 

|

achat local

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top