- PUBLICITÉ -
Bell Helicopter remet les clés de son tout premier 429

(Photo Pierre Latour) - Dick Millman, à droite, président et directeur général de Bell Helicopter, au moment de la remise des clés du tout premier hélicoptère Bell 429 à Dan Keough, directeur des Services de transport d’urgence au Mercy Medical Center – Des Moines, en Iowa, aux États-Unis.

Bell Helicopter remet les clés de son tout premier 429

Devant les quelque 2 000 employés de son usine de Mirabel

Le dernier né de l’usine Bell Helicopter, une société de Textron inc., un hélicoptère bimoteur, le Bell 429, vient de recevoir son homologation de l’Association civile de Transports Canada.

La première livraison a d’ailleurs eu lieu devant les quelque 2 000 employés de l’usine de Mirabel et plusieurs dizaines de dignitaires – clients et investisseurs – alors que le président et directeur général de Bell Helicopter, Dick Millman, a remis les clés à Dan Keough, directeur des Services de transport d’urgence au Mercy Medical Center – Des Moines, en Iowa, aux États-Unis. Client de longue date, le Mercy Medical Center a de fait été le premier client à faire l’acquisition d’un hélicoptère Bell, modèle 222, il y a 23 ans. Depuis, a souligné M. Keough, cet appareil a répondu à plus de 23 000 appels d’urgence, faisant la plupart du temps la différence entre la vie et la mort des patients transportés.

Le Bell 429 a aussi répondu aux exigences d’homologation de la Federal Aviation Administration. Les premières livraisons à l’international sont prévues d’ici quelques semaines, vraisemblablement en août ou septembre. Investisseur et partenaire de choix de Bell Helicopter, la compagnie Mitsui serait le premier client en liste.

De fait, depuis la première annonce du 429 effectuée par Bell Helicopter, plus de 300 lettres d’intention ont été reçues, faisant du 429 le nouvel hélicoptère le plus attendu sur le marché depuis les récentes années. Au cours des prochains mois, a-t-on indiqué, Bell Helicopter travaillera de près avec ses clients afin de convertir en commandes fermes ces lettres d’intention.

Bell 429

Conçu pour s’adapter à divers segments, le Bell 429 est propulsé par deux moteurs PW207D1 de Pratt-Whitney Canada, offrant une souplesse en vol phénoménale et un rapport puissance-poids 20 pour cent supérieur – meilleur que tout autre hélicoptère de sa catégorie. «Je suis extrêmement fier du travail effectué par l’équipe de Bell et je crois que la création du 429 n’est qu’un indice des grandes réalisations qui marqueront les prochaines années au sein de Bell Helicopter», a déclaré M. Millman aux milliers d’employés et invités massés devant lui. Il faut aussi savoir, a-t-on ajouté, que dans le cadre du développement du 429, Bell a mis sur pied plusieurs conseils consultatifs formés de clients et les a interrogés tout au long de la phase de conception et de fabrication pour savoir ce qu’ils recherchaient dans un hélicoptère bimoteur léger.

Présent parmi les invités, le ministre d’État à l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, a salué les travailleurs de Mirabel, «la fierté du Québec», qui ont une fois de plus su démontrer le grand savoir-faire et l’expertise du Québec en matière d’aérospatial.

Chef de file dans la fabrication d’appareils à décollage vertical, tant commerciaux que militaires, avec ou sans équipage, Bell Helicopter est reconnu à l’échelle mondiale pour son service après-vente de premier ordre, ses innovations et sa qualité supérieure. La main-d’œuvre internationale de Bell dessert actuellement des clients qui pilotent des hélicoptères Bell dans plus de 120 pays.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top