- PUBLICITÉ -
Entête - Économie

Au Collège Lionel-Groulx: Une nouvelle formation pour les entreprises manufacturières

Dès février 2020, les entreprises manufacturières des Laurentides pourront profiter d’une formation créée sur mesure pour les aider à réussir le virage vers l’automatisation et la robotisation de leurs opérations grâce à un partenariat du Collège Lionel-Groulx avec le Conseil régional des partenaires du marché du travail (CRPMT) des Laurentides.

Avec le soutien financier de Services Québec, le Collège a conçu une nouvelle formation de 90 heures s’adressant aux gestionnaires de production et aux équipes techniques des entreprises du secteur manufacturier de la région qui entendent se familiariser avec la quatrième révolution industrielle aussi appelée industrie 4.0.

Le contenu a été développé avec l’apport de professeurs en génie électrique et en génie industriel du Collège, ainsi que sur l’expertise du Centre d’innovation en microélectronique du Québec (CIMEQ), centre collégial de transfert technologique affilié au cégep.

«Ce projet est le reflet de notre volonté de créer et offrir des formations spécialisées répondant aux besoins du marché du travail. Comme acteur clé dans les Basses-Laurentides, le Collège Lionel-Groulx veut partager et participer à l’avancement des savoirs afin de collaborer pleinement au développement socioéconomique de notre région», affirme Michel Louis Beauchamp, directeur général.

Dans le contexte de pénurie de main-d’œuvre que connaît le Québec, l’automatisation présente un moyen de rétention pour les employés et sert à combler la rareté de la main-d’œuvre. L’assimilation de l’automatisation et de la robotique à l’humain devient une solution, mais, pour ce faire, le personnel actuel des entreprises doit être formé pour maîtriser l’opération de ces nouvelles composantes.

Début le 5 février

La formation débutant le 5 février 2020 se déroule sur quatre mois. Les quatre modules couvrent notamment les outils de l’amélioration continue, l’optimisation des opérations, la gestion du changement, l’entretien préventif et prédictif et les implications de l’automatisation. Les entreprises participantes pourront profiter d’un remboursement salarial pour les membres du personnel inscrits.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top