- PUBLICITÉ -
Une troisième Route des artistes réussie

Les artistes accueillaient les visiteurs dans leur jardin, leur atelier ou leur salon.

Une troisième Route des artistes réussie

À Deux-Montagnes

Pas moins de 120 personnes ont parcouru la troisième Route des artistes de Deux-Montagnes qui se tenait les 18 et 19 août dans dix demeures de la municipalité et à La petite école jaune. Un événement qualifié de succès par l'Association culturelle de Deux-Montagnes (ACDM), qui en était l'instigatrice.

Les visiteurs devaient tout d’abord se pointer à La petite école jaune pour se prévaloir de leur passeport sur lequel figurait un plan détaillé du circuit à faire entre 10 h et 16 h.

En remettant le passeport muni des dix estampes aux organisateurs à la fin du parcours, les visiteurs couraient la chance de remporter l’œuvre de leur choix. C’est finalement le nom de Josée Boismenu qui est sorti du chapeau, dimanche, en fin d’après-midi.

Mais bien au-delà du concours, c’est l’idée de découvrir des artistes locaux leur étant inconnus qui a suscité l’attention des visiteurs, dont certains avaient même roulé plusieurs kilomètres pour prendre part à l’événement annuel.

Il faut dire que le concept est original: aller rencontrer des artistes à leur résidence, leur lieu de création, leur atelier. «Les gens apprécient le fait de pouvoir parler avec les artistes», a souligné la présidente de l’ACDM, Nicole Ménard.

Cette année, des artistes de tout acabit figuraient sur la liste du parcours: peinture, sculpture, poterie, etc. Sept d’entre eux y participaient pour la première fois.

Alors que certains d’entre eux accueillaient les gens dans leur jardin, d’autres les attendaient à l’intérieur et n’hésitaient pas à créer une œuvre devant eux.

L’expérience a plu à la Lavalloise Michelle Tremblay qui parcourait la Route des artistes pour la première fois, sans doute un peu pour encourager son fils, Martin Dupuis, qui y présentait ses toiles. «J’ai particulièrement aimé ma visite chez la potière Viviane Godon. On pouvait la voir en train de faire sa poterie et elle nous l’expliquait.»

Pierre-Paul Renaud, un résident de Deux-Montagnes, qui fait de la sculpture, a bien apprécié son détour à l’École de peinture et sculpture Charlotte et Hervé où il a découvert les œuvres de 24 artistes. «Ça m’a impressionné de voir ce beau regroupement d’artistes», dit-il, en venant porter son passeport plein d’estampes à La petite école jaune.

«Il y a tellement d’artistes à Deux-Montagnes et on ne les connaît même pas», a signalé pour sa part Claudette Smith, en s’arrêtant chez Darlene Gargul, qui présentait ses aquarelles et ses peintures sur tissu dans son salon.

Les amateurs de peinture figurative ont été nombreux à signaler leur coup de cœur pour les paysages de Micheline Dumoulin. «Elle reproduit bien les paysages et le fait avec sensibilité», a noté Lise Saint-Maurice, heureuse d’avoir découvert le talent de l’une de ses concitoyennes.

Participant pour la première fois à l’expérience, Micheline Dumoulin s’est montrée ravie. «Ça m’a permis de rencontrer des gens qui habitent Deux-Montagnes, comme moi, et que je n’aurais pas connus sans cela», assure la peintre.

Quant à ceux qui ont manqué l’événement, ils auront une deuxième chance de voir les œuvres du parcours en visitant la classe B de La petite école jaune lors des deux jours d’inscription aux activités automnales, les 7 et 8 septembre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top