- PUBLICITÉ -
Une note parfaite pour les Dimanches sur la promenade

Le rocker Steve Hill est venu faire résonner ses guitares dans le cadre des Dimanches sur la promenade, à Saint-Eustache.

Une note parfaite pour les Dimanches sur la promenade

Quelque 1 200 personnes pour voir Steve Hill

Une foule record de quelque 1 200 personnes a assisté, le dimanche 29 juillet dernier, au concert du toujours flamboyant guitariste Steve Hill dans le cadre des Dimanches sur la promenade présentés par le Service des arts et de la culture de la Ville de Saint-Eustache.

Effectivement, c’est la première fois en neuf ans qu’autant de personnes se massent à un concert des Dimanches sur la promenade depuis qu’ils sont présentés à l’arrière de l’église Saint-Eustache, avec vue sur le la rivière des Mille Îles. Le conseiller municipal Raymond Tessier, responsable des dossiers culturels, était donc bien fier de dévoiler à L’ÉVEIL, compteur à la main, ce chiffre, alors que le spectacle de Steve Hill tirait à sa fin, un peu avant 16 h.

Du monde, il y en avait effectivement en ce fort beau dimanche ensoleillé. La plupart des spectateurs étaient réunis immédiatement devant la scène extérieure, certains assis par terre et d’autres sur les chaises pliantes qu’ils avaient pris soin d’apporter avec eux. Plusieurs avaient aussi trouvé place du côté est, près de la statue dédiée à Paul Sauvé, et ou encore aux abords de l’école Notre-Dame. Des hauts-parleurs avaient même été disposés spécialement pour que ceux-ci ne manquent rien du spectacle!

Depuis le début de l’été, c’est une note parfaite que les Dimanches sur la promenade affichent avec cinq concerts présentés en plein air sans anicroche. En fait, il n’a tombé de la pluie que lors de la présentation, en marge du FestivalOpéra de Saint-Eustache, de l’opéra Évangéline, et en toute fin, alors que les chanteurs avaient terminé.

Donc, ce sont cinq concerts en cinq qui ont eu lieu à l’extérieur, comme la formule des Dimanches sur la promenade le veut à prime abord. En cas de pluie et de conditions météorologiques incertaines, les concerts sont plutôt présentés bien à l’abri, en salle, au Centre d’art La petite église, situé tout près.

Devant autant de spectateurs, le guitariste Steve Hill a fait honneur à sa réputation, offrant une performance à la mesure de son talent. Et c’est en solo, armé de trois guitares, qu’il a débarqué à Saint-Eustache pour offrir les chansons de son plus récent album, Solo Recordings Volume 1, sorti au mois de mai dernier et qu’il a enregistré seul en studio. D’autres pièces qu’il a accumulées en 17 ans de carrière sont venues s’ajouter à ce concert pour le moins généreux: presque une heure et demi de musique sans arrêt.

Et à la toute fin, quand les cloches de l’église Saint-Eustache se sont mises à sonner pour un baptême, Steve Hill a saisi une guitare Gibson jaune, pour les «enterrer» littéralement. Ses fans sont donc repartis le cœur encore plus joyeux.

Concerts à venir

Quatre autres concerts sont à venir d’ici la fin de cette neuvième saison des Dimanches sur la promenade. Sébastien Plante, chanteur du groupe Les Respectables, viendra ainsi ce dimanche 5 août, dès 14 h 30, pour présenter, lui aussi, une performance en solo.

Celui-ci en profitera pour interpréter des pièces de formations et d’auteurs-compositeurs-interprètes qui l’ont influencés, entre autres, les Beatles, les Rolling Stones, les Doors, Bob Dylan et Robert Johnson. Il intégrera aussi à sa performance de nombreux succès de son quatuor.

Les autres spectacles à venir seront ceux de Marco Calliari (12 août), Zazzo Rock’n Blues (19 août) et Sandra & Latin Groove (le 26 août). Renseignements additionnels au [www.lapetiteeglise.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top