- PUBLICITÉ -
Une histoire musicale, de Céline Dion à la Bolduc

Le coup d’envoi de la soirée-bénéfice a été donné par Serge Dion, président du conseil d’administration d’Odyscène, Joé Bélanger, partenaire, Jean Valiquette, président d’honneur, Gilles Dessureault, directeur général d’Odyscène, et Pierre Doré, de Québec Issime.

Une histoire musicale, de Céline Dion à la Bolduc

Soirée-bénéfice d’Odyscène

Pour sa dixième soirée-bénéfice, Odyscène a choisi de miser sur l’histoire musicale du Québec. De fait, la soirée, qui se déroulera le 17 janvier prochain, sur les planches du Théâtre Lionel-Groulx et sous la présidence d’honneur de Jean Valiquette, accueillera la troupe Québec Issime et son spectacle De Céline Dion à la Bolduc.

La soirée débutera à 17 h 30 avec un souper qui sera servi dans le Carrefour, un espace cafétéria aménagé au collège Lionel-Groulx. «D’ailleurs, nous sommes heureux de souligner le retour de notre partenaire la SAQ, qui offrira gracieusement le vin lors du souper», a-t-on fait savoir. Daniel Choquette Traiteur sera quant à lui le traiteur officiel de la soirée. Le souper sera suivi du spectacle Québec Issime – De Céline à la Bolduc, présenté à compter de 20 h 30.

Rappelons que l’objectif de la soirée vise à amasser des fonds afin de soutenir les artistes de la relève. Odyscène mise sur les efforts de toute la région pour recueillir 40 000 $. Cette somme sera destinée à la programmation de spectacles mettant en vedette les talents de la relève ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux équipements scéniques.

Québec Issime

De Céline Dion à la Bolduc, c’est un voyage musical à travers l’histoire musicale québécoise. Avec 20 artistes sur scène, 120 chansons et plus de 400 costumes, cette mégaproduction offre un répertoire varié en classant les chansons qui ont marqué notre histoire, sous divers thèmes: branchées, débranchées, du Spectrum au Forum, d’Alegría à Starmania, la discothèque, le bar, la commune, le début d’un temps nouveau, la jeunesse d’aujourd’hui, le temps des vacances, la boîte à chanson, le Ranch à Willie, le cabaret et la veillée du bon vieux temps, bref la plus grande revue musicale de l’histoire du Québec.

Afin d’assurer le succès de cette soirée-bénéfice, les organisateurs espèrent réunir principalement des dirigeants de la communauté d’affaires des Basses-Laurentides. En se joignant à cette cause, les gens posent un geste concret pour soutenir Odyscène, qui, rappelons-le, est un organisme sans but lucratif dont le mandat est de diffuser des spectacles pluridisciplinaires en accordant une place de choix aux œuvres de création contemporaine québécoise et aux artistes de la relève. «Le soutien financier des entreprises est donc essentiel pour assurer la réussite de l’événement», ajoute-t-on.

Cette année encore, trois types de partenariats sont disponibles (5 000 $, 2 500 $ et 1 700 $). La visibilité accordée s’ajuste en fonction de la contribution offerte par l’entreprise. On sait d’ores et déjà que la présentation officielle de l’évènement sera assurée par les caisses Desjardins de l’Envolée et Thérèse-De Blainville. Les organisations qui souhaitent devenir partenaires de la soirée-bénéfice peuvent contacter Isabelle Daneault, au 450-434-4006, poste 201.

Les entreprises et les particuliers pourront également se procurer des billets à l’unité, au prix de 150 $, incluant le souper, ou de 60 $ pour le spectacle seulement. 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Gagnez 3000$ en forfait Mariage
- PUBLICITÉ -
Top